mis à jour le

Election présidentielle : A L’ECOUTE DES SYNDICATS

Le président de la République par intérim, Dioncounda Traoré, poursuit ses rencontres avec les différentes composantes de la Nation sur l'Accord préliminaire de Ouagadougou et surtout sur les élections à venir. Lundi après les leaders religieux et les représentants de la société civile, il a reçu les responsables des deux centrales syndicales. La délégation de l'Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) était conduite par son secrétaire général Siaka Diakité. Celle de la Confédération syndicale des travailleurs du Mali (CSTM) était également conduite par son premier responsable, Hamadoun Amion Guindo.

Interrogé à sa sortie d'audience, Siaka Diakité a indiqué que l'on ne peut aller aux élections sans que tous les acteurs se soient mis d'accord sur la date indiquée. « Et en tant que forces vives de la nation, nous avons notre mot à dire sur la question », a-t-il dit, avant de préciser qu'après s'être informé sur toutes les conditions nécessaires  à la tenue des prochaines échéances électorales, il a assuré le chef de l'Etat de l'accompagnement de l'UNTM. « Mais avant la date du 28 juillet, si nous constatons quelque remous que ce soit, nous nous ferons le devoir d'informer les autorités et proposerons des mesures à prendre », a ajouté le patron de la centrale syndicale.

Quant au secrétaire général de la CSTM, il a indiqué avoir parlé avec le président de la République par intérim sur « l'état du pays ». Les échanges ont porté essentiellement sur les aspects politiques et sécuritaires. A l'issue de débats francs, la CSTM a demandé le report de l'élection présidentielle dont le premier tour est programmé pour le 28 juillet, a révélé Hamadoun Amion Guindo. Pour lui, malgré les avancées remarquables enregistrées en terme de sécurité, beaucoup reste à faire sur ce plan. « Nous nous sentirons plus à l'aise, si nous sommes sécurisés dans nos familles et dans nos rues sur toute l'étendue du territoire nationale », a souligné le patron de la CSTM.

C. A. DIA

élection

AFP

Election en RDC: opposition, division, confusion, spéculation...

Election en RDC: opposition, division, confusion, spéculation...

AFP

Election au Cameroun: des "faux" observateurs électoraux, Kamto demande une enquête

Election au Cameroun: des "faux" observateurs électoraux, Kamto demande une enquête

AFP

Election au Cameroun: deux opposants se coalisent contre le président Biya

Election au Cameroun: deux opposants se coalisent contre le président Biya

présidentielle

AFP

RDC: l'UE prolonge ses sanctions, notamment contre le dauphin de Kabila

RDC: l'UE prolonge ses sanctions, notamment contre le dauphin de Kabila

AFP

Madagascar: débat télévisé musclé entre les deux prétendants

Madagascar: débat télévisé musclé entre les deux prétendants

AFP

Madagascar:

Madagascar:

syndicats

AFP

Certains barrages maintenus

Certains barrages maintenus

AFP

Conakry "ville morte"

Conakry "ville morte"

AFP

Nigeria: des syndicats font planer la menace d'une grève générale

Nigeria: des syndicats font planer la menace d'une grève générale