mis à jour le

Retrait des cartes dans les régions

Ansongo : LE SPECTRE DE L'INSECURITE PAR ENDROITS 

Les résultats des travaux des commissions administratives du cercle d'Ansongo ont arrêté le nombre des électeurs potentiels à 59.373 qui pourront voter dans 224 bureaux de vote dans 7 communes. Les radiations ont porté sur 702 électeurs. Les corrections ont concerné 149 électeurs. Les transferts sont au nombre de 129.

Par ailleurs, les opérations de distribution des cartes NINA ont démarré dans toutes les communes, exception faite des communes de Talatay et de Tessite où les conditions normales de sécurité ne sont pas encore réunies.

Pour le moment, l'engouement pour le retrait des cartes NINA est perceptible à travers les localités dont les populations se déplacent vers les points de distribution. Pour l'heure, aucune évaluation du taux de retrait n'est disponible au niveau des autorités administratives locales.

S. K. HAIDARA

AMAP-Ansongo

***********

Mopti : BONNE ORGANISATION

A l'instar des autres localités du pays, la remise des cartes Nina  a débuté vendredi à Mopti. Les 108 communes de la Région de Mopti comptabilisent  au total 948.466 électeurs potentiels. A travers la région, 315 équipes de remise des cartes sont à pied d'½uvre. Ces équipes comptent 945 agents, 60 contrôleurs, 108 coordinateurs et 55 superviseurs.

Le gouverneur de Région de Mopti, Ibrahima Hamma a  visité quelques points de distributions dans la commune urbaine de Mopti. A la mairie, les trois membres de l'équipe de remise des cartes étaient occupés à satisfaire les électeurs venus nombreux pour retirer leur document.

A l'issue de sa visite, le  gouverneur s'est dit satisfait de l'organisation mise en place pour la cause.

Le gouverneur était accompagné lors de sa visite par les membres de la CENI locale et une équipe d'observateurs  internationaux de l'Union africaine en mission dans la région.

Les opérations de remise des cartes NINA font suite aux travaux des commissions administratives d'établissement des listes électorales. La mobilisation était au rendez-vous aussi dans la circonscription de Mopti lors des travaux de ces commissions  qui ont procédé à 11.833 radiations et 9.740 transferts dans les 8 cercles.

D. COULIBALY

AMAP-Mopti

*************

Niono : GRANDE AFFLUENCE

Depuis le début des opérations à Niono, les points de remise des cartes ne désemplissent pas. La détention de cette pièce étant la seule condition permettant de voter, chacun veut  entrer en possession de la sienne. La commune urbaine de Niono compte le plus grand nombre d'électeurs potentiels dans le cercle : 47.730 électeurs. Elle dispose de 25 points de remise des cartes dont 5 à l'intérieur de la ville de Niono.

L'engouement autour du retrait de ces cartes par les citoyens enrôlés et figurant sur les listes électorales biométriques, a été  sans doute  favorisé par les nombreux messages d'information et de sensibilisation du préfet du cercle Seydou Traoré sur les antennes des 7 radios locales et la mobilisation des partis politiques.

Les travaux des commissions administratives d'établissement des listes électorales ont recensé un total de 172.281 électeurs potentiels dans le cercle de Niono. A la fin des travaux, un travail de synthèse des résultats a été effectué sous la présidence du préfet du cercle. Les résultats de cette opération ont donné  les chiffres suivants : 42.730 électeurs à Niono, 4.465 à Nampalari, 7.267 à Pogo, 14.947 à Dogofry, 15.085 à Diabaly, 11.695 à Sokolo, 11.113 à Marico, 8.115 à Yeredon Sagnona, 12.557 Toridagako, 15.297 à Sirifila Boundi, 18.892 à Siribala et 10.118 à Kala Sigida. Les radiations effectuées sont au nombre de 1.408 et les transferts opérés de 14.200.

C. O. DIALLO

AMAP-Niono

*****************

 

Ségou : ERREUR DE PAQUETAGE 

Les opérations de retrait des cartes Nina se poursuivent normalement dans la ville de Ségou. La mobilisation est réelle. Le coordinateur des équipes de Pélengana Youssouf Diarra précise qu'en dehors du premier jour où les équipes se sont installées en retard, elles remettent en moyenne plus de mille cartes par jour. Lors des  trois premiers jours de l'opération, elles ont remis 2731 cartes.

Au niveau des points de distribution, la bousculade des premiers jours a  laissé la place à une longue file d'attente dans la discipline. Sur présentation du carnet de famille, il est possible de retirer les cartes de l'ensemble des membres de la famille.

Le conseiller aux affaires administratives du gouverneur, Fatogoma Coulibaly explique que la Région de Ségou a enregistré une erreur de paquetage notamment les cartes du village de Souley dans le cercle de Macina qui se sont retrouvées dans le paquet de Sokolo (cercle de Niono).

Dans la Région de Ségou, 1031 agents de distribution sont mobilisés ainsi que 66 contrôleurs et 118 coordinateurs.

A . O. DOLO

AMAP-Ségou

*****************

San : A RYTHME LENT

A San, les opérations de distribution enregistrent une certaine lenteur. Les autorités administratives disposent de la situation de 88 villages sur un nombre total de 429 villages et quartiers à travers les 25 communes du cercle de San. Dans ces 88 villages où un nombre total de 60.603 cartes sont prévues, 24.252 ont été effectivement retirées, soit un taux de retrait de 40%.

Quant aux travaux des commissions administratives sur l'actualisation des listes électorales, ils s'étaient bien déroulés dans les 25 communes du cercle. Les électeurs potentiels sont au nombre de 146.193. Les radiations ont concerné 1300 personnes. Les transferts sont au nombre de 705.

N. CAMARA

AMAP-San

*************

 

Sikasso : FORTE MOBILISATION

L'affluence sur les lieux de remise des cartes Nina à Sikasso, a dépassé toutes les attentes, mettant à rude épreuve certaines équipes qui sont souvent débordées par la foule surtout dans la commune urbaine de Sikasso. Les attroupements autour des sites de remise montrent tout l'intérêt que les populations ont pour le document. Dans certains quartiers de la commune de Sikasso, la file autour des équipes de remise peut atteindre 50 m, provoquant souvent des échauffourées. Nombreux sont les citoyens qui n'avaient pas passé devant la commission administrative d'établissement des listes, première étape des opérations. Du coup, ceux-ci tournent en rond dans ce tohu-bohu. Un adjudant de la police que nous avons rencontré dans le bureau du préfet, nous a confié avoir fait le tour des équipes de son quartier Médine, la mairie centrale et le cercle sans retrouver les cartes de sa famille dont les photos existent bel et bien sur le fichier du recensement.

Le préfet adjoint du cercle de Sikasso Siriman Kanouté est très optimiste et affirme que cette affluence augure d'un bon taux de retrait contrairement aux autres années où Sikasso n'a jamais dépassé les 44% de taux de participation aux élections. Le taux du retrait des cartes NINA pourrait atteindre les 80% voire plus, assure l'administrateur qui révèle que 96 équipes de remise de cartes NINA sillonnent le cercle de Sikasso depuis le 28 juin dernier.

Des dispositions ont été également prises pour une forte implication des chefs de village et de quartier dans cette opération de remise des cartes qui se poursuivra après le 1er tour de l'élection présidentielle.

Par ailleurs, les opérations d'établissement des listes électorales n'ont pas connu autant d'engouement, a souligné Siriman Kanouté. Les citoyens ne se sont pas bousculés devant les commissions administratives qui ont travaillé du 5 au 27 juin.

Ces commissions ont fait les transferts, les radiations et les validations. Dans le cercle de Sikasso 5158 transferts ont été effectués. Les bénéficiaires sont pour la plupart des fonctionnaires mutés ailleurs. Les radiations ont concerné les décès, l'administration n'ayant pas reçu la liste des citoyens privés de leur droit de vote par des décisions de justice.
Sikasso est dans la bonne cadence pour l'élection présidentielle du 28 juillet.

F.  DIABATE

AMAP-Sikasso

***************

Koutiala : RIEN DE SPECIAL

A Koutiala, le lancement officiel des opérations de distribution des cartes s'est déroulé à Hamdallaye, un quartier qui totalise plus de 21.000 électeurs potentiels. C'était en présence des représentants de la Commission électorale locale (CEL) et des équipes de distribution. Le préfet adjoint Makan Doumbia qui présidait l'événement, a invité toute la population du cercle à sortir massivement pour retirer les cartes Nina, indispensables pour pouvoir voter. Le maire de la commune urbaine de Koutiala Dramane Sountoura a été le premier à recevoir sa carte NINA.

La circonscription électorale de Koutiala compte 251.931 électeurs potentiels repartis entre 666 bureaux de vote pour 266 villages/quartiers.

Lundi, les autorités administratives ont effectué une tournée dans les centres de distribution à travers la ville, pour constater le déroulement effectif des opérations. Le constat est encourageant car toutes les équipes sont à pied d'½uvre pour que chaque citoyen puisse avoir sa carte NINA avant le jour du vote. Les responsables des points de distribution visités n'ont pas signalé de problèmes majeurs. Seulement quelques réclamations au sujet des anomalies dans l'orthographe des noms et des professions des citoyens.

Signalons que le cercle de Koutiala compte 81 équipes de distribution. Dans les 36 communes que le cercle,  les opérations se déroulent normalement, assurent les autorités administratives. Les sous-préfets assurent la coordination au niveau des communes.

Les citoyens qui ont déjà reçu leurs cartes se disent satisfaits de la qualité du document. Certains pensent que cette carte peut remplacer valablement la carte d'identité nationale.

O. DEMBELE

AMAP-Koutiala

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

retrait

AFP

Burundi: le président promulgue la loi prévoyant un retrait de la CPI

Burundi: le président promulgue la loi prévoyant un retrait de la CPI

AFP

Burundi: les députés votent en faveur d'un retrait de la CPI

Burundi: les députés votent en faveur d'un retrait de la CPI

AFP

Présidentielle au Niger: retrait des cartes d'électeurs pour le 1er tour

Présidentielle au Niger: retrait des cartes d'électeurs pour le 1er tour

cartes

AFP

En Afrique, la montée en puissance de banques locales redistribue les cartes

En Afrique, la montée en puissance de banques locales redistribue les cartes

AFP

Guinée: les cartes d'électeur sont récupérées... par procuration aussi

Guinée: les cartes d'électeur sont récupérées... par procuration aussi

LNT

Changements pour les cartes grises et la réception des véhicules

Changements pour les cartes grises et la réception des véhicules