mis à jour le

11e Fonds Européen de Développement : La 2e phase de programmation officiellement lancée au Burkina

Le gouvernement du Burkina Faso et la Délégation de l'Union européenne (UE) ont procédé ce mardi 2 juillet 2013 à Ouagadougou au lancement de la deuxième phase de programmation du onzième Fonds Européen de Développement (FED). Le lancement est intervenu au cours d'un atelier présidé par le ministre Burkinabè de l'Economie et des Finances, Lucien Marie Noël Bembamba.

Il y avait d'un côté les représentants de la Délégation de l'Union européenne conduits par le Belge Yves Gillet, chargé d'Affaires.

Et de l'autre, ceux de la partie Burkinabè dirigés par le ministre Bembamba, qui avait ses côtés quatre autres membres du gouvernement qui se sont réjouis chacun du fait que leurs départements soient concernés par le 11e FED.

Il s'agit de Dramane Yaméogo de la Justice, Garde des Sceaux ; de Mahama Zoungrana de l'Agriculture et de la Sécurité alimentaire ; de Léné Sebgo de la Santé ; et de Mamounata Belem de l'Eau, des Aménagements hydrauliques et de l'Assainissement.

Définir le contenu des domaines de concentration

La présente phase de programmation vise, comme l'a indiqué Yves Gillet, à définir le contenu les domaines de concentrations retenus par l'UE, en appui à la Stratégie de Croissance Accélérée et de Développement Durable (SCADD). Ce sont notamment :
- La bonne gouvernance, à travers un contrat de bonne gouvernance et de développement de type ''Appui budgétaire général global'', moyennant une évaluation positive préalable des valeurs fondamentales ;
- La santé avec un nouveau contrat de réforme ;
- La sécurité alimentaire, le développement agricole durable et l'eau, suivant des modalités de mise en ½uvre à préciser (Contrat de réforme sectoriel et/ou projet et de sous-secteurs à identifier).

Un long processus qui va jusqu'à octobre

La programmation des FED est un long processus qui peut s'étaler sur plusieurs années. Et la présente rencontre marque la seconde étape du processus de programmation du 11e FED qui a commencé depuis 2012 au niveau de l'UE. La fin du processus n'est pas attendue avant octobre 2013. Un autre atelier est déjà envisagé dans les jours à venir avec la société civile Burkinabè, toujours sur cette question de la programmation du 11e FED.

D'autres rencontres vont suivre tout au long des semaines qui viennent avec les différents acteurs de façon à assurer l'implication de tous dans la définition du contenu du document du 11e FED concernant le Burkina.

Bonne démarche, selon le patron du MEF

En attendant de connaître l'aboutissement de ce long processus, le ministre de l'Economie et des Finances s'est félicité de cette démarche de l'UE qui participe, dit-il, du renforcement de la coopération entre l'Union européenne et le Burkina Faso.

Le grand argentier du Faso aussi exprimé son souhait de voir une augmentation l'enveloppe dédiée au Burkina dans ce 11e FED. Cela au regard des succès enregistrés par le Burkina (15 projets réalisés sur 16 projets prévus) dans la mise en ½uvre du 10e FED et l'importance de l'enveloppe du 11e FED (31, 5 milliards d'euros contre 23 milliards d'euros pour le 10e FED).

Le 11e FED de 2014 à 2020

L'enveloppe du Burkina pour le 10e FED est évaluée au total à 718 millions d'euros.

Le 10e FED couvre la période 2008 -2013. Quant au 11e FED, il s'étale sur la période 2014 -2020.

Grégoire B. BAZIE
Ph. Bonaventure PARE
Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

fonds

AFP

Burkina: collecte de fonds pour ériger un mémorial Thomas Sankara

Burkina: collecte de fonds pour ériger un mémorial Thomas Sankara

AFP

Nord-est du Nigeria: appel de fonds de l'ONU contre le choléra

Nord-est du Nigeria: appel de fonds de l'ONU contre le choléra

AFP

Orange: un fonds d'investissement dédié aux jeunes pousses africaines

Orange: un fonds d'investissement dédié aux jeunes pousses africaines

européen

AFP

Au Bénin, l'ananas doit changer de couleur (mais pas trop) pour satisfaire le marché européen

Au Bénin, l'ananas doit changer de couleur (mais pas trop) pour satisfaire le marché européen

AFP

Le Gabon dénonce un "acharnement" après la résolution du Parlement européen

Le Gabon dénonce un "acharnement" après la résolution du Parlement européen

AFP

Gabon: le Parlement européen appelle Bongo

Gabon: le Parlement européen appelle Bongo

développement

AFP

"La culture a un rôle majeur pour le développement de l'Afrique", selon Magic System

"La culture a un rôle majeur pour le développement de l'Afrique", selon Magic System

AFP

Le roi du Maroc "mécontent" du retard dans le programme de développement d'Al-Hoceima

Le roi du Maroc "mécontent" du retard dans le programme de développement d'Al-Hoceima

AFP

Maroc: le développement du nord est une "priorité stratégique"

Maroc: le développement du nord est une "priorité stratégique"