mis à jour le

Sur l'île-prison de Robben Island, Obama rend hommage à Mandela

En visitant l'île de Robben Island où Nelson Mandela fut emprisonné, Barack Obama a évoqué le courage du héros de la lutte anti-apartheid. Le président américain a aussi rappelé que le concept de désobéissance civile est né en Afrique du Sud.

Le président américain Barack Obama s'est montré très ému après sa visite sur l'île prison de Robben Island, où Nelson Mandela, actuellement entre la vie et la mort, fut détenu comme prisonnier politique pendant près de 18 ans entre 1964 et 1982. "Au nom de notre famille, c'est emplis d'humilité que nous nous tenons ici, où des hommes d'un tel courage ont fait face à l'injustice et refusé de plier", a écrit le chef d'État américain dans le livre d'or de l'ancienne prison du régime d'apartheid. "Le monde est reconnaissant aux héros de Robben Island, qui nous rappellent qu'aucun fer ou aucune cellule ne peuvent égaler la force de l'esprit humain", a également ajouté Barack Obama.

Le président américain, qui était déjà venu sur place en 2006 en tant que simple sénateur, a effectué cette visite en compagnie de sa femme Michelle et de ses deux filles Malia et Sasha. Dans l'enceinte de la prison de Robben Island, ils ont été guidés par Ahmed Kathrada, un ancien camarade de lutte de Nelson Mandela, lui-même emprisonné.

Les racines de la non-violence

Ils sont entrés dans la minuscule cellule du héros de l'anti-apartheid, reconstituée à l'identique et constituée d'un simple matelas à même le sol. Le président et sa famille se sont également rendus sur les lieux de l'ancienne carrière de ce bagne où pendant des années Nelson Mandela a dû casser des pierres en guise de travaux forcés.

Au cours de ce pèlerinage, Barack Obama en a profité pour rappeler à ses deux filles que le concept de désobéissance civile trouve ses racines en Afrique du Sud, un pays où le Mahatma Gandhi a débuté son militantisme avant de parvenir à l'indépendance de l'Inde en 1947. "Une chose que vous ne réalisez peut-être pas, c'est que l'idée de la non-violence politique à ses racines ici en Afrique du Sud, parce que le Mahatma Gandhi a été avocat ici en Afrique du Sud", a expliqué le président.

L'Afrique du Sud est la deuxième des trois étapes que Barack Obama suit dans le cadre de sa tournée africaine. Il se rendra lundi 1er juillet en Tanzanie.

France24




Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Obama

AFP

Obama et l'Afrique, un héritage surtout symbolique

Obama et l'Afrique, un héritage surtout symbolique

AFP

Obama inaugure un musée pour mieux comprendre l'histoire afro-américaine

Obama inaugure un musée pour mieux comprendre l'histoire afro-américaine

AFP

Au Liberia, Michelle Obama invite les jeunes filles

Au Liberia, Michelle Obama invite les jeunes filles

hommage

AFP

La Tour Eiffel éteinte en hommage aux victimes de Mogadiscio

La Tour Eiffel éteinte en hommage aux victimes de Mogadiscio

AFP

Mali: hommage aux victimes de l'attentat islamiste près de Bamako

Mali: hommage aux victimes de l'attentat islamiste près de Bamako

Sport

Côte d'Ivoire: ultime hommage au footballeur Cheick Tioté

Côte d'Ivoire: ultime hommage au footballeur Cheick Tioté

Mandela

AFP

"Pas de temps

"Pas de temps

AFP

Le jour où l'ambulance transportant Mandela a pris feu

Le jour où l'ambulance transportant Mandela a pris feu

AFP

Afrique du Sud: une peinture montre Zuma en train de violer Mandela

Afrique du Sud: une peinture montre Zuma en train de violer Mandela