mis à jour le

244 détenus évadés après l’attaque d’une prison congolaise

Quatre personnes ont été tuées et 244 détenus se sont évadés lundi lors de l'attaque, par un groupe de miliciens locaux Maï-Maï, de la prison centrale Kangwayi, à Beni, dans le nord de la province du Nord-Kivu (est de la République démocratique du Congo), a rapporté la radio onusienne Okapi.
Après une heure d'échange de tirs entre la centaine d'assaillants et la dizaine de militaires et policiers chargés de la sécurité de cette prison, les miliciens sont parvenus à enfoncer la porte de la prison et à libérer les prisonniers. Parmi les tués, on compte un militaire, un détenu et deux miliciens, ont indiqué des sources militaires.

L'attaque de la prison centrale de Beni, située à environ sept kilomètres du centre-ville, a eu lieu aux environs de 4 heures du matin. Les miliciens Maï-Maï étaient armés de machettes, de couteaux et de quelques armes individuelles.

Selon le commandant intérimaire du 1er secteur des Forces armées de la RDC (FARDC) basées à Beni, le colonel Richard Bisamaza, l'objectif des Maï-Maï était de libérer tous les prisonniers. Ils se sont cependant heurtés à la résistance des forces de sécurité commises à la garde de cette prison, a-t-il indiqué à Radio Okapi, parrainée par l'ONU.

Le colonel Bisamaza a assuré que l'armée s'était lancée à la recherche des détenus évadés et à la poursuite des miliciens Maï-Maï.

La prison centrale de Beni comptait 336 détenus, dont des condamnés à mort et d'anciens membres de groupes armés. Par cette attaque, ces miliciens visaient entre autres à grossir leurs rangs en recrutant des condamnés.

Dans la nuit de samedi à dimanche, plus de 500 détenus avaient tenté, mais sans succès, de s'évader de la prison de Munzenze, à Goma, le chef-lieu du Nord-Kivu.

7sur7.be

détenus

AFP

Zimbabwe: Mnangagwa accorde une amnistie

Zimbabwe: Mnangagwa accorde une amnistie

AFP

Soudan du Sud: libération de deux pilotes kényans détenus par la rébellion

Soudan du Sud: libération de deux pilotes kényans détenus par la rébellion

AFP

Amnesty exhorte le Maroc

Amnesty exhorte le Maroc

prison

AFP

Un ex-chef de guerre libérien condamné

Un ex-chef de guerre libérien condamné

AFP

Afrique du Sud: appel rejeté pour une femme condamnée

Afrique du Sud: appel rejeté pour une femme condamnée

AFP

Israël: plus de 200 migrants africains illégaux vont être libérés de prison

Israël: plus de 200 migrants africains illégaux vont être libérés de prison