mis à jour le

Transport de marchandises<br>Rabbah veut rétablir la confiance avec les investisseurs

Points: 
Marché fragmenté et concurrence déloyale tuent l'avenir
Le mythe de la «préférence nationale» est à bannir

«Qu’il se nomme Mohamed ou Jacques, l’investisseur est considéré comme national du moment qu’il participe à la création des richesses». Ces termes qui se veulent «universalistes» et qui tranchent avec l’idéologie de la préférence nationale sont ceux d’Aziz Rabbah, ministre de l’Equipement et du Transport.

Légende Image: 

La libéralisation du transport de marchandises, entreprise en 2003, a montré ses limites. L’invitation de la Chambre de commerce suisse au Maroc a été l’occasion pour Aziz Rabbah de réitérer ses engagements pour mettre en confiance les investisseurs

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

transport

AFP

Le canal de Suez obstrué, transport maritime mondial ralenti

Le canal de Suez obstrué, transport maritime mondial ralenti

AFP

Covid-19: Kenya Airways parie sur le transport des vaccins vers l'Afrique

Covid-19: Kenya Airways parie sur le transport des vaccins vers l'Afrique

AFP

RD Congo: crash d’un avion de transport militaire

RD Congo: crash d’un avion de transport militaire

Investisseurs

AFP

Afrique du Sud: Ramaphosa promet aux investisseurs d'accélérer ses réformes

Afrique du Sud: Ramaphosa promet aux investisseurs d'accélérer ses réformes

AFP

En Afrique, un bouillonnement de start-up qui commence

En Afrique, un bouillonnement de start-up qui commence

AFP

En Egypte, le retour des investisseurs étrangers prendra du temps

En Egypte, le retour des investisseurs étrangers prendra du temps