mis à jour le

On vous le dit

La loi des plagistes revient cette semaine   Avec le retour de la chaleur et des premiers baigneurs, les plagistes sont revenus en force pour embêter (c'est le mot), les nombreuses familles qui se viennent au bord de l'eau. Sans éducation aucune, un mât de parasol à la main, ils agressent verbalement les estivants venus prendre un peu d'air. Un peu à la manière des gardiens sauvages des parkings, ces plagistes se confondent dans les rôles pour vous choisir le lieu où vous devez installer votre famille et vous imposent tous les ingrédients de la journée, même si vous n'en avez pas besoin. Ceci a fait réagir de nombreuses familles qui demandent tout simplement que le «Plan Delphine» de la Gendarmerie nationale soit de rigueur sur les plages, car par moments et par endroits, il y a du danger en vue.   Les prémices d'une pénurie d'essence à Alger   Plusieurs automobilistes ont dû patienter dans de longues files d'attente à certaines stations d'essence pour pouvoir bénéficier de ce liquide devenu subitement précieux dans la capitale. La rumeur d'une pénurie, ajoutée au communiqué du responsable de Naftal qui annonçait qu'il n'y avait pas de crise, ont suffi pour que les automobilistes envahissent les stations d'essence de la capitale où des bouchons ont été enregistrés à certains endroits. Avec la pénurie d'essence qui sévit dans l'Oranie, les Algérois ont peur de vivre la même situation, et ce, malgré l'assurance des responsables concernés.   La FAF veut se mettre à l'heure de la technologie   La Fédération algérienne de football (FAF) est à la recherche d'un «informaticien spécialiste en statistiques et analyse de la vidéo des matchs de football». Un personnel qui fait apparemment défaut à l'instance du football national. Néanmoins, il est à se demander si ce spécialiste existe en Algérie, vu qu'ailleurs, ce sont des boîtes privées qui se chargent de cette mission, en usant d'applications informatiques assez évoluées. La FAF, qui indique que celui-ci doit avoir des connaissances en probabilités et statistiques, cherche également des informaticiens spécialisés en montage vidéo. La fédération veut se mettre à l'heure de la technologie, et ce, à l'instar de beaucoup d'autres fédérations à travers le monde. Nedjma au Salon des TIC   Nedjma participe au Salon des TIC, organisé par le ministère de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, qui se tient du 1er au 3 juillet 2013 à l'Office Riadh El Feth à Alger, en célébration du 50e anniversaire de l'indépendance de l'Algérie. A travers une exposition placée sous le thème «Mémoire et réalisations», le salon commémore les acquis de la Poste et les Télécommunications depuis l'indépendance et revient sur les étapes phares de l'évolution du secteur des TIC en Algérie. Nedjma est présente avec un stand où sont exposés ses offres et services. Sur place, un conseiller-clients présentera les produits de Nedjma aux visiteurs. Un pôle concernant la dernière offre technologique, la tablette Nedjma 3G+, est également mis en place.     Soirée Djezzy pour ses clients de l'Est   Djezzy, leader de la téléphonie mobile en Algérie, a organisé récemment une superbe soirée dédiée à ses fidèles clients Imtiyaz de l'est du pays. Ils étaient nombreux dans un grand hôtel constantinois. Les invités ont été gâtés, à l'instar de ceux du Centre. En plus de l'animation, du cocktail et du dîner en leur honneur, une tombola a été organisée et les gagnants ont eu droit à de magnifiques cadeaux. L'événement fut une grande réussite à en croire les déclarations de nombre invités qui n'ont pas manqué d'exprimer leur satisfaction et leur gratitude envers leur opérateur préféré. La soirée était animée par le grand artiste, Mohamed Rouane, et son groupe, accompagné d'une chanteuse. A la fin de la soirée, tous sont repartis avec un beau présent, fiers d'être les fidèles clients du premier des opérateurs algériens.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien