mis à jour le

La concurrence relancée dans le secteur

L'ouverture économique a induit une segmentation du marché de l'électroménager. En effet, ce phénomène commence à devenir apparent puisqu'il y a apparition de produits à des qualités très diverses. Toutefois, la croissance démographique, combinée à une amélioration du niveau de vie, ne fera qu'accroître les besoins en articles indispensables au fonctionnement des ménages. Le consommateur a tendance à vouloir plus de confort et il tient compte du cycle de vie du produit.  L'électroménager, grâce à la complémentarité public/privé, est à l'évidence la filière la plus efficiente dans la satisfaction des besoins du marché national. C'est aussi celle qui subit le plus gros impact du marché informel, ce qui la fragilise. Prenant en considération tous ces facteurs, GH Multimédia, filiale du Groupe Hasnaoui, leader algérien établi depuis 1964 et axé sur trois domaines (distribution, industrie et services), a scellé un partenariat stratégique avec Bosch. Il s'est concrétisé dans un premier temps avec l'ouverture, jeudi dernier, du premier showroom Bosch à Sidi Yahia (Alger). Le consommateur algérien pourra ainsi acheter des produits «authentiques, pratiques et ergonomiques», selon un communiqué de presse. L'objectif est de faire connaître la marque et surtout les atouts que présentent ces produits en comparaison à d'autres concurrents. Yacine Khellaf, directeur de GH Multimédia, a dévoilé son arme secrète lors de l'inauguration de l'espace : «Nous allons chez le consommateur pour une réparation, une livraison et une hot line sera disponible pour toute aide ainsi qu'un site web pour expliquer les manières d'utilisation des produits. Des espaces pour des sessions de formation ont été prévus pour les consommateurs.» Son plan de bataille prévoit un mélange de services qui dépassent le fait de ramener le produit pour le réparer. Une manière de se démarquer et grignoter petit à petit des parts de marché. Selon les spécialistes, le consommateur est arrivé à un degré d'éducation par rapport à la décision d'achat qui démontre un éveil et une lucidité qui obligent les fournisseurs à assurer un degré de service après-vente très élevé. Entreprise de dimension mondiale, Bosch Siemens Holding (BSH) mise sur une expansion stratégique de son activité sur les marchés de croissance. C'est dans ce contexte qu'elle s'est rapprochée du marché algérien avec trois priorités : qualité et degré d'innovation des produits, confiance du consommateur et protection de l'environnement. La concurrence se fera autour d'une marque forte, un produit à fort degré d'innovation et un service après-vente qualifié.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

concurrence

AFP

Au Nigeria, le monde du textile se plaint de la concurrence des Chinois

Au Nigeria, le monde du textile se plaint de la concurrence des Chinois

Business

Les fast-foods se disputent Harare

Les fast-foods se disputent Harare

[email protected] (Author Name)

Télécoms: Tunisiana se plaint d'être plus

Télécoms: Tunisiana se plaint d'être plus

secteur

AFP

Togo: le secteur du phosphate

Togo: le secteur du phosphate

AFP

Afrique: le secteur minier frappé de plein fouet par la chute des cours

Afrique: le secteur minier frappé de plein fouet par la chute des cours

AFP

Ouganda: vendre le pays aux homosexuels, un défi pour le secteur du tourisme

Ouganda: vendre le pays aux homosexuels, un défi pour le secteur du tourisme