mis à jour le

José M. Barroso à Alger

José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne, effectuera une visite officielle en Algérie le week-end prochain. L'information nous a été confirmée hier par Marek Skolil, ambassadeur et chef de la délégation européenne en Algérie. Au cours d'une conférence de presse organisée hier au siège de la délégation et axée sur l'adhésion de la Croatie à l'Union européenne, le chef de la délégation a indiqué : «Oui nous pouvons confirmer la visite ce week-end  à Alger du président de la Commission européenne, José Manuel  Barroso.» «Mais nous allons donner la latitude aux deux parties, Union européenne et Algérie, au plan qui leur sied de vous donner des détails qui seront précisés cette semaine», a-t-il ajouté. Mais selon une source proche de la Commission européenne, la venue de M. Barroso est officielle et sera axée sur des sujets d'intérêt commun, y compris l'accord stratégique sur l'énergie qui devrait être signé au cours de cette visite. La politique de bon voisinage rénovée, pour laquelle l'Algérie a montré un intérêt, sera aussi à l'ordre du jour. Pour revenir à l'accord sur l'énergie, il faut rappeler que les discussions ont commencé en 2011 et l'accord devait être signé au courant de l'année 2012.Le retard est lié à un problème d'approbation par les différentes structures et de calendrier pour organiser la cérémonie de signature. Le texte a été finalisé en 2012. Selon une source proche du dossier, le texte établissait «le cadre général qui comporte un certain nombre de dispositions pour fixer la complémentarité et l'équilibre des intérêts entre les deux partenaires comme, par exemple, la sécurité des approvisionnements de l'UE et le transfert de technologie pour le développement des énergies renouvelables en Algérie». En fait, les deux parties souhaitent «marquer le renforcement de leur coopération en signant un mémorandum d'entente ayant pour objectif d'explorer la mise en place d'un partenariat stratégique entre l'UE et l'Algérie dans le domaine de l'énergie». Concernant le contenu de l'accord, le mémorandum s'inscrirait «dans le contexte de la mise en ½uvre de l'accord d'association et notamment de son article relatif à la coopération énergétique». Avec l'adhésion de la Croatie à l'Union européenne, les relations économiques avec l'Algérie pourraient se développer encore plus, selon Marin Andrijasevic, ambassadeur de Croatie à Alger. Lors  de la conférence de presse tenue à l'occasion de l'adhésion de son pays à l'UE, Marin Andrijasevic a énuméré les possibilités de développement de la coopération sur le plan économique entre les deux pays : construction navale, pêche, tourisme, énergie...

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Alger

AFP

Paris et Alger veulent renforcer leurs liens

Paris et Alger veulent renforcer leurs liens

AFP

Alger veut réveiller les électeurs avant les législatives de mai

Alger veut réveiller les électeurs avant les législatives de mai

AFP

Économie et lutte antiterroriste au coeur d'une visite de Cazeneuve

Économie et lutte antiterroriste au coeur d'une visite de Cazeneuve