mis à jour le

Le gouvernement veut un Ramadhan sans tension

Échaudé par les fortes tensions engendrées par la flambée des prix, la rupture des stocks et la spéculation sur le marché lors des précédents mois de Ramadhan, le gouvernement veut, cette fois-ci, garantir, face à une demande excessive

Liberté Algérie

Ses derniers articles: L'économiste Salah Mouhoubi n'est plus  “Il n’y a plus de communes endettées, mais des communes mal gérées”  Sahli appelle les jeunes 

gouvernement

AFP

Burundi: revirement du gouvernement sur le Covid, "le plus grand ennemi"

Burundi: revirement du gouvernement sur le Covid, "le plus grand ennemi"

AFP

Niger: le ministre de l'Intérieur quitte le gouvernement pour préparer la présidentielle

Niger: le ministre de l'Intérieur quitte le gouvernement pour préparer la présidentielle

AFP

Burundi: un nouveau gouvernement dominé par les durs du régime

Burundi: un nouveau gouvernement dominé par les durs du régime

ramadhan

fellabouredji

Fin de Ramadhan mouvementée en Algérie : Non jeûneurs contre islamistes

Fin de Ramadhan mouvementée en Algérie : Non jeûneurs contre islamistes

fellabouredji

Fin de Ramadhan mouvementée en Algérie : Non jeûneurs contre islamistes

Fin de Ramadhan mouvementée en Algérie : Non jeûneurs contre islamistes

Maïna F.

Appel à la solidarité avec les SDF pendant le Ramadhan : 1€ pour un repas

Appel à la solidarité avec les SDF pendant le Ramadhan : 1€ pour un repas

tension

AFP

Burundi: des élections générales sous Covid-19 et sous tension

Burundi: des élections générales sous Covid-19 et sous tension

AFP

Niger: calme sous tension

Niger: calme sous tension

AFP

La Guinée et son président au-devant d'un référendum sous tension

La Guinée et son président au-devant d'un référendum sous tension