mis à jour le

Me Tall et la présidentielle : « Je saurai être à la hauteur de ce qu’on attend de moi »

Cette déclaration a été faite par Me Mountaga tall candidat du Congres National d'Initiative Démocratique lors de la conférence de presse que le parti a donné le mercredi dernier à son siège, pour présenter le projet de société dont il est porteur tout comme présenter le directeur de campagne du candidat.

 

 

Les défis sont énormes et il faut y faire face. C'est ce que le parti du soleil levant tenait à expliquer à l'opinion à travers une conférence de presse. Celle-ci a donné l'occasion au président du parti Me Mountaga Tall de présenter le projet de société dont il porteur pour le mali une fois élu président de la république. Pour lui l'urgence se présente en six points : la réponse aux défis militaires et sécuritaires ; le défi politique et institutionnel ; le défi économique et financier ; le défi social ; le défi de l'éducation, de la jeunesse  et de l'emploi. A cela ajoute Me talll «  Il nous faut à défaut de pouvoir ou de vouloir changer de Mali changer le Mali. Ce changement est un combat  de tous les jours » ce combat, dit-il je le mène depuis 20 ans. Parlant du développement socio économique, il faut selon lui replacé l'homme au centre de tout processus. Cependant l'homme est : décideur, l'acteur et bénéficiaire. En ce sens sans complaisance dit il «  le Mali n'est pas une entreprise et nul saurait se devrait se complaire dans une gestion comptable de notre pays, au mépris de l'homme qui doit être au centre de toutes les décisions ».

 

 

Pour les campagnes électorales, le parti du soleil levant explique aux journalistes que depuis un certains temps les missions du parti sillonnent l'intérieur du pays pour mener une campagne de proximité.

 

 

Le directeur de campagne a été présenté au public. Il s'agit de Oumar Moussa Diawara député à l'assemblée nationale, membre du comité directeur vice président chargé des structures affiliées et ancien président du bureau des jeunes. A son actif, ce jeune de 36 ans cumule une bonne expérience politique qui lui permettra de booster l'électorat pour le candidat Me Mountaga Tall à l'issue de l'élection du 28 juillet prochain.

La levée de l'immunité parlementaire du candidat s'est invitée au débat, selon lui cela n'entreverra en rien sa détermination.

 

 

Benjamin SANGALA

 

 

 

Présidentielle de 28 juillet 2013: Le PDES et l'URD s'engagent pour le même combat

 

 

Les locaux de l'Hôtel Salam,  ont servi de cadre, le week-end dernier, à la cérémonie de signature du protocole d'accord politique et électoral entre le Parti pour le Développement Economique et la Solidarité(PDES) et l'Union pour la République et la Démocratie (URD).

 

 

Signé conjointement par l'Honorable Younoussi Touré, Président de l'URD et de l'Honorable Ousmane Ba, 2ème Vice président du PDES en présence de plusieurs personnalités des deux côtes et une foule nombreuse.

 

 

Le Parti pour le Développement Economique et la Solidarité(PDES) conformément aux conclusions issues de la réunion de son Comité Directeur National tenue le 19 juin 2013 a décidé de soutenir la candidature de M Soumaila Cissé à l'élection présidentielle de2013.

A cet effet, après une série de rencontre, les deux formations politiques ont convenu de conclure une alliance politique et électorale au 1èr tour de l'élection présidentielle de 2013.

 

 

Dans cette perspective, les deux parties se sont également rencontrées, pour discuter et défini les conditions et modalités pratiques  de leurs alliances.

 

 

Au terme desdits accords : le PDES décide de soutenir le Candidat de l'URD, M. Soumaila Cissé, au 1èr tour de l'Election Présidentielle de 28 juillet 2013 ; le PDES s'engage à un appel à la mobilisation, au soutien et à un vote massif de tous ses militants en faveur du Candidat Soumaïla Cissé au 1èr tour de l'élection présidentielle ; par ailleurs, les deux parties réaffirment leur attachement à l'unité nationale, à l'intégrité territoriale du Mali et à l'organisation d'élection justes, transparentes, propres, libres et indépendantes ; les deux parties s'engagent à ½uvrer à l'amélioration du bien être des populations maliennes dans un climat de paix et de concorde. Vu à la situation  sécuritaire qui prévaut dans les régions du Nord du Mali, les parties s'engagent à donner à la nation malienne une réponse commune face à cette urgence et face à tout sujet touchant l'intérêt national.  Face à l'ampleur et à la gravité de la crise sécuritaire, politique et institutionnelle que le pays connait depuis plus d'une année, les deux parties réitèrent leur ferme engagement à ½uvrer inlassablement à la réconciliation de tous les fils du pays.

 

 

Aliou M Touré

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

présidentielle

AFP

Kenya: l'élection présidentielle kényane soumise aux "fake news"

Kenya: l'élection présidentielle kényane soumise aux "fake news"

AFP

Présidentielle au Rwanda: l'opposition dans une bataille jouée d'avance

Présidentielle au Rwanda: l'opposition dans une bataille jouée d'avance

AFP

Report de la présidentielle en RDC: l'opposition dénonce une "provocation"

Report de la présidentielle en RDC: l'opposition dénonce une "provocation"