mis à jour le

Environ 40 % de l'électricité consommée en Algérie sera d'origine renouvelable d'ici 2030

A l'horizon 2013, environ 40 % de la production d'électricité destinée à la consommation nationale sera d'origine renouvelable, a affirmé  lundi à Alger M. Boulakhras Chahar, PDG de la société d'électricité et de l'énergie  enouvelable (SKTM). "Le déploiement du programme de production de l'électricité renouvelable  de 12 000 mégawatt (MW) dédié au marché national" est réparti en plusieurs phases,  a-t-il dit. Lors de la phase pilote, entre 2012 et 2013, il sera produit 36 MW pour produire 580 MW lors du déploiement du programme (2014-2015) et 2784 MW entre  2016 et 2020, correspondant à la phase de déploiement à l'échelle industrielle. La dernière étape est celle du déploiement à grande échelle avec une  production de 8600 MW, a assuré M.Boulakhras.  Pour atteindre graduellement ces objectifs détaillés dans un document  de l'entreprise, certains ouvrages de production sont déjà en cours de réalisation.  Il s'agit du projet d'une ferme éolienne de 10 MW à Adrar et d'un projet d'une  centrale photovoltaïque de 1,1 MW à Ghardaïa.  Viennent ensuite le projet de réalisation de centrales photovoltaïques  hybrides de 3 MW à Djanet, 9 MW à Tindouf et 13 MW à Tamanrasset, ainsi  qu'un projet de réalisation de dix (10) stations de mesure météorologique. Le programme prévoit aussi un projet de réalisation de 350 MW principalement  dans les Hauts Plateaux et environ 50 MW sur la boucle d'Adrar.  En ce qui concerne les ouvrages en cours d'études, que ce soit en éolien, en photovoltaïque ou en géothermique, il sont situés à Khenchela, à Guelma ainsi  que sur le pôle d'Adrar (Adrar, In Salah, Timimoun) ou dans les Hauts Plateaux. La SKTM est une société de production en charge des réseaux du sud et  des énergies renouvelables et dont le capital est souscrit en totalité par Sonelgaz.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Algérie

AFP

Journalistes de RFI tués au Mali: des suspects "a priori" en Algérie selon des proches

Journalistes de RFI tués au Mali: des suspects "a priori" en Algérie selon des proches

AFP

Maroc et "argent du haschich": Rabat rappelle son ambassadeur en Algérie

Maroc et "argent du haschich": Rabat rappelle son ambassadeur en Algérie

AFP

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d'organes

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d'organes