mis à jour le

Égypte : l'armée lance un ultimatum de 48 heures pour la résolution de la crise politique

Des milliers d'Égyptiens continuent de manifester contre le gouvernement islamiste du président Morsi, juste un an après l'élection de ce dernier. Les manifestants lui ont donné 24 heures pour démissionner tandis que l'armée a lancé, lundi 1 er juillet, un ultimatum de 48 heures aux forces politiques pour qu'elles trouvent un accord. Quatre ministres ont par ailleurs déjà présenté leur démission.

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram 

Egypte

AFP

Le pape en Egypte auprès des coptes meurtris par des attentats

Le pape en Egypte auprès des coptes meurtris par des attentats

AFP

Trump loue le "travail fantastique" du président Sissi en Egypte

Trump loue le "travail fantastique" du président Sissi en Egypte

AFP

Un haut responsable palestinien interdit d'entrée en Egypte

Un haut responsable palestinien interdit d'entrée en Egypte

ultimatum

AFP

RD Congo: ultimatum des évêques pour un accord "avant Noël"

RD Congo: ultimatum des évêques pour un accord "avant Noël"

AFP

RDC: l'ONU stoppe son soutien aux forces congolaises après la fin d'un ultimatum

RDC: l'ONU stoppe son soutien aux forces congolaises après la fin d'un ultimatum

AFP

CAN 2015: la CAF refuse le report et lance un ultimatum au Maroc

CAN 2015: la CAF refuse le report et lance un ultimatum au Maroc

résolution

AFP

Soudan du Sud: l'ONU révise son projet de résolution après le rejet de Juba

Soudan du Sud: l'ONU révise son projet de résolution après le rejet de Juba

AFP

Burundi: un projet de résolution de l'ONU demande une enquête "en urgence"

Burundi: un projet de résolution de l'ONU demande une enquête "en urgence"

AFP

ONU: adoption de la résolution anti-EI présentée par la France

ONU: adoption de la résolution anti-EI présentée par la France