mis à jour le

Mali : la MINUSMA prend le commandement des opérations de stabilisation

Le transfert d'autorité entre les forces de la Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (MISMA) à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a eu lieu ce matin au cours d'une cérémonie à Bamako, marquant ainsi le lancement officiel des opérations des Casques bleus au Mali, nous apprend un communiqué de la mission onusienne déposé à notre rédaction.

La cérémonie a été présidée par le général Yamoussa Camara, ministre malien de la Défense, en présence de  Pierre Buyoya, représentant spécial de l'Union Africaine au Mali et chef de la MISMA, de Kadré Désiré Ouédraogo, président de la Commission de la Communauté Economique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), de Ramtane Lamamra, Commissaire de l'Union Africaine à la paix et à la sécurité, de Bert Koenders, représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU et chef de la MINUSMA, ainsi que de Hervé Ladsous, secrétaire général adjoint chargé des opérations de maintien de la paix.

«L'établissement de la MINUSMA est le résultat d'une décision unanime du Conseil de Sécurité des Nations unies. Le Conseil de sécurité a réitéré l'engagement de la communauté internationale à accompagner les Maliens et les Maliennes dans leur quête de stabilité, de paix, et de prospérité», a déclaré Bert Koenders après que les soldats de la MISMA se soient symboliquement couverts du béret bleu des Nations unies.

« Nous continuerons à travailler en étroite collaboration avec l'Union Africaine, la CEDEAO, ainsi que d' autres partenaires internationaux, y compris les forces françaises, pour soutenir les Maliens et les Maliennes dans leur quête de paix, de justice, de bonne gouvernance, et de développement » , a-t-il ajouté.

Conformément à la résolution 2100 (2013) du Conseil de sécurité, les forces de la MISMA - soit 6200 personnels en uniforme- sont intégrées à la MINUSMA et deviennent des Casques bleus, ce 1er juillet 2013.

La MINUSMA est la troisième plus importante opération de maintien de la paix de l'ONU parmi les seize actuellement déployées à travers le monde.

AMAP

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

Mali

AFP

Soumaïla Cissé, figure de proue de l'opposition enlevée au Mali

Soumaïla Cissé, figure de proue de l'opposition enlevée au Mali

AFP

Mali: deux otages occidentaux enlevés au Burkina retrouvés vivants au Mali

Mali: deux otages occidentaux enlevés au Burkina retrouvés vivants au Mali

AFP

Un an après, une nouvelle attaque fait 21 morts dans un village martyr du Mali

Un an après, une nouvelle attaque fait 21 morts dans un village martyr du Mali

Minusma

AFP

La Minusma doit être plus offensive et l'Union africaine plus présente en Libye, pour Issoufou

La Minusma doit être plus offensive et l'Union africaine plus présente en Libye, pour Issoufou

AFP

La force du G5 Sahel fait mieux que la Minusma avec moins de moyens (président mauritanien)

La force du G5 Sahel fait mieux que la Minusma avec moins de moyens (président mauritanien)

AFP

Mali: deux Casques bleus burkinabè tués et d'autres blessés dans deux attaques samedi contre la Minusma

Mali: deux Casques bleus burkinabè tués et d'autres blessés dans deux attaques samedi contre la Minusma