mis à jour le

Samuel Eto'o à Milan, Italie, le 11 septembre 2010. AFP PHOTO / Filippo MONTEFORTE
Samuel Eto'o à Milan, Italie, le 11 septembre 2010. AFP PHOTO / Filippo MONTEFORTE

Pourquoi le PSG devra se passer d'Eto'o

Depuis quelques semaines et l'arrivée d'investisseurs qataris, tout est possible au PSG. Les habitués du Parc des Princes se prennent même à rêver: et si le Camerounais Samuel Eto'o rejoignait le club parisien?

Mise à jour du 26 octobre: Ayant échoué à qualifier les Lions Indomptables pour la Coupe d'Afrique des Nations, le sélectionneur espagnol Javier Clemente a été limogé par la fédération camerounaise de football le 24 octobre.

***

1. Parce que l'Inter Milan ne veut pas le lâcher

Massimo Moratti est le président de l'Inter Milan —et son premier supporter. Avec cette double casquette, ce patron proche de ses joueurs l'a martelé plus d'une fois: Samuel Eto'o, étincelant cette saison (35 matchs, 21 buts en Serie A), ne quittera pas le club nerazzurro, qu'il a rejoint en 2009. Le patron de la formation lombarde l'a encore assuré à la Gazzetta dello Sport en début de semaine:

«Tout ce que je peux dire concernant les rumeurs de transferts à propos d’Eto’o, Sneijder et Maicon, c’est que je leur ai parlé et ils m’ont dit qu’ils ne voulaient pas quitter le club.»

2. Parce que l'argent ne fait pas tout

Les footballeurs évoquent souvent «le projet sportif» lorsqu'il s'agit de justifier un transfert. Personne n'est dupe, mais quitter l'Inter Milan après le FC Barcelone pour rejoindre le PSG a de quoi en surprendre plus d'un. Les 15 millions d’euros annuels offerts par les richissimes patrons qataris du club de la capitale pourraient faire réfléchir le Camerounais. Paris a des atouts, mais Eto'o avait déjà refusé en 2008 un contrat de 40 millions d’euros par an en... Ouzbékistan.

3. Parce que Paris ne joue pas la Ligue des Champions

Il n'y a qu'une compétition continentale qui compte aux yeux de Samuel Eto'o. Et le PSG ne la joue pas. La Ligue Europa a un petit côté folklore attirant mais le capitaine des Lions indomptables préfère Milan, Londres ou Barcelone à Tirana, Vienne ou Glasgow. Triple vainqueur de la Ligue des Champions (2006 et 2009 avec le Barça, 2010 avec l'Inter Milan), le Camerounais, s’il partait, privilégierait plutôt un club avec une chance de gagner la Coupe aux grandes oreilles. Comme Chelsea, qui suit de près la situation du buteur en Lombardie.

4. Parce que le PSG a déjà raté le coche

Tout petit, le talent d'Eto'o sautait aux yeux. C'est pour cette raison que lorsqu’il débarque en France à l’âge de 14 ans avec ses frères David et Etienne, son avenir semble tout tracé. Mais, comme souvent, le PSG rate le coche: après avoir laissé filer Thierry Henry, David Trézéguet ou Roberto Carlos, le nouveau loupé du club parisien se nomme Samuel Eto'o. Surtout à cause d’une histoire de procédures administratives, puisque celui qui n'était pas encore le capitaine des Lions indomptables, sans-papiers, se fait expulser de France et ne peut donc pas intégrer le centre de formation du Paris Saint-Germain.

5. Parce que Gameiro, Hoarau, Erding...

Le PSG veut du lourd devant. Mais l'effectif parisien est déjà bien fourni en talents offensifs. Kevin Gameiro vient de quitter Lorient pour rejoindre Guillaume Hoarau et Mevlut Erding. Pour peu que ces joueurs évoluent à leur vrai niveau, le club de la capitale pourrait faire très mal. D'autant que les Parisiens sont également disposés à passer à l'action pour Dimitar Berbatov (Manchester United) et Eden Hazard (Lille). Samuel Eto'o dispose certes d'une expérience du plus haut niveau mais pourquoi s'embarquer dans une telle galère alors que sa place de titulaire est assurée à l'Inter?

6. Parce que la Ligue 1 n'est pas attrayante

C'est toujours le même refrain: la Ligue 1 ne peut pas attirer de grands noms. La raison? Outre l'aspect financier, il est évident que des déplacements à Dijon, Ajaccio ou Annecy ont moins de relief que Berlin, Séville, Bergame ou Londres. Pire, l'élite française souffre d'un déficit d'image dû à la relégation de ses clubs historiques (Nantes, Lens, Monaco) autant qu'au faible taux de remplissage et du manque évident de spectacle.

7. Parce qu'il ferait mieux de se concentrer sur les Lions indomptables

Au Cameroun, Samuel Eto'o est une idole. Mais, depuis son penalty raté face au Sénégal (0-0), le 4 juin 2011 lors de la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2012, le buteur n'est plus intouchable. Pire, les supporters commencent à fustiger son attitude, jugée individualiste. Fut un temps où Eto'o pouvait tout se permettre; aujourd'hui, ses fans brûlent son maillot. Plutôt que d'être perturbé par un transfert, le capitaine des Lions indomptables devrait son concentrer sur la sélection nationale qui pourrait lui permettre de redorer son blason.

A l'heure actuelle, le football camerounais est malade et ne parvient plus à relever la tête après une catastrophique Coupe du monde 2010 et une campagne éliminatoire à la Coupe d'Afrique bien mal embouchée. C'est sans doute par la grâce d'Eto'o, buteur et capitaine, que viendra le salut.

8. Parce que Leonardo préfère les Brésiliens

Ganso, Neymar... Les voilà, les probables futures stars du PSG. Comme Ronaldinho en 2001, inspirées par Leonardo, le futur directeur sportif du club, les merveilles brésiliennes viendraient faire leurs armes au Parc des Princes. Histoire de prendre la température du continent européen avant d'aller faire rêver les supporters de Barcelone, du Real Madrid ou de l'AC Milan. A moins que les pétrodollars qataris ne les convainquent de s'inscrire dans la durée.

9. Parce qu'Antoine Kombouaré ne le laissera pas faire l'équipe

Dans la Tanière des Lions, Samuel Eto'o fait la pluie et le beau temps, choisissant ses coéquipiers —parfois même en les empêchant de quitter le terrain en plein match, comme Eric Choupo-Moting contre le Sénégal. Mais Paris dispose d'un homme fort, un coach à poigne qui ne laisse rien passer. Avec Antoine Kombouaré, on file droit. Pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, le Kanak. Dans son costume de Père Fouettard, Kombouaré a fait trembler les murs du Parc des Princes avec une soufflante que même Sir Alex Ferguson ne renierait pas. Gourcuff, Fèvre, Luyindula, Sakho, Sessegnon, Dassier s'en souviennent encore.

10. Parce qu'il aurait aimé jouer à l'OM

«J'aime bien Paris, mais j'aurais souhaité jouer à Marseille.»

En une déclaration, au cœur de l'hiver 2010, Samuel Eto'o a brisé tous les rêves des habitués du Parc des Princes. La pression du Vélodrome qui lui rappelle Yaoundé? Son ami Stéphane Mbia en défense à Marseille? Le désir de devenir une idole à la Didier Drogba? Peu importe, l'OM attire plus Eto'o que le PSG. 

Nicholas Mc Anally

Nicholas Mc Anally

Nicholas Mc Anally. Journaliste spécialiste du football africain. Il a collaboré à Afrik-Foot.

Ses derniers articles: Les 10 footballeurs africains de l'année  Les grandes équipes, c'est fini!  Pourquoi Eto'o dit non à son pays 

Didier Drogba

Steven LAVON

Football: la BD sur la carrière de Didier Drogba arrive en France

Football: la BD sur la carrière de Didier Drogba arrive en France

Isidore AKOUETE

Mondial 2014 : Absent face au Sénégal, Tioté a très mal

Mondial 2014 : Absent face au Sénégal, Tioté a très mal

Racisme

Quand Didier Drogba se confronte aux insultes racistes en Turquie

Quand Didier Drogba se confronte aux insultes racistes en Turquie

foot

AFP

Meurtre du capitaine de foot sud-africain: les agresseurs toujours en fute

Meurtre du capitaine de foot sud-africain: les agresseurs toujours en fute

Isidore AKOUETE

Foot Mali: Frédéric Kanouté, la retraite est proche

Foot Mali: Frédéric Kanouté, la retraite est proche

Steven LAVON

Foot UFOA: Le Togo et le Sénégal d’accord, un nouveau calendrier !

Foot UFOA: Le Togo et le Sénégal d’accord, un nouveau calendrier !

football

AFP

Afrique du Sud: Zuma scandalisé par la mort de Senzo Meyiwa, capitaine de l'équipe de football

Afrique du Sud: Zuma scandalisé par la mort de Senzo Meyiwa, capitaine de l'équipe de football

Football

La CAN 2019 va sauver le football camerounais

La CAN 2019 va sauver le football camerounais

guéguerre

Quand Samuel Eto'o se compare à... Mandela

Quand Samuel Eto'o se compare à... Mandela