mis à jour le

Rien ne va plus à la Laddh

Rien ne va plus à la Ligue algérienne de défense des droits de l'Homme (Laddh). Trois décades après sa création, elle est en état de léthargie et risque de disparaître si les soupçons de corruption qui pèsent sur certains de ses cadres

LADDH

La rédaction