mis à jour le

Y a-t-il (encore) de bonnes révolutions ?

La semaine écoulée a remis sur le devant de l'actualité deux pays ayant connu des coups d'États il y a quelques années. Au Mali, le capitaine Sanogo, chef des putschistes qui a renversé Amadou Toumani Touré, a demandé pardon pour avoir fait ce coup d'État. Comme quoi on peut être un bidasse atteint de crétinisme congénital, mais on peut quand même avoir un sursaut de conscience, quoique tardif. En Égypte, le Président Morsi, après avoir été élu après le renversement de Moubarak, se débat dans des problèmes (...) - Editorial

Madagascar Tribune

Ses derniers articles: Sehatra Fanaraha-maso ny Fiainam-pirenena - Les élections de 2013 : une opportunité  Éducation nationale - 4 2O5 000 écoliers auront chacun leur kits scolaire avant la rentrée  Education citoyenne pour les élections - Le KMF-CNOE demeure confiant 

révolutions

naderabouazza

Non, les femmes ne sont pas les premières victimes des révolutions arabes

Non, les femmes ne sont pas les premières victimes des révolutions arabes

naderabouazza

Non, les femmes ne sont pas les premières victimes des révolutions arabes

Non, les femmes ne sont pas les premières victimes des révolutions arabes

Yassine Ayari

Révolutions arabes : sortir de l’hiver sécuritaire

Révolutions arabes : sortir de l’hiver sécuritaire