mis à jour le

La nouvelle loi fiscale a entraîné "des réactions corporatistes" (DGID)

(APS) - L'entrée en vigueur en janvier dernier de la nouvelle loi fiscale a suscité "des incompréhensions et des vagues de réactions corporatistes" de la part des usagers des services fiscaux, a indiqué, lundi à Dakar, Amadou Bâ, directeur général des Impôts et domaines.

M. Bâ a fait cette déclaration à l'ouverture des "Journées nationales d'information" de la Direction générale des impôts et domaines (DGID), sur le thème :"Fiscalité et financement de l'économie".

Pourtant, a souligné Amadou Bâ, la DGID "s'est toujours évertuée à fournir les explications adéquates et échanger avec les différentes catégories d'usagers, toujours dans un esprit de transparence". Mieux, elle a déroulé un programme de recyclage de ses agents dans ce sens, selon lui.

"L'objectif de cette formation, au-delà de la vulgarisation des nouvelles dispositions, est d'asseoir une même compréhension de la norme et de garantir une application uniforme de la loi au fil du temps, à travers les services fiscaux du Sénégal", a expliqué le directeur général des impôts et domaines.

Pour sa part, le ministre de l'Economie et des Finances, Amadou Kane, a demandé à la DGID de "mettre les bouchées doubles dans la modernisation du bloc foncier de cette administration". Il a notamment cité la numérisation du cadastre et la dématérialisation du livre foncier.

nouvelle

AFP

Prise de fonction de la nouvelle chef de la mission de l'ONU en RDC

Prise de fonction de la nouvelle chef de la mission de l'ONU en RDC

AFP

RDC: nouvelle marche anti-Kabila des catholiques le 25 février

RDC: nouvelle marche anti-Kabila des catholiques le 25 février

AFP

Afrique du Sud: Zuma menacé par une nouvelle motion de défiance

Afrique du Sud: Zuma menacé par une nouvelle motion de défiance

loi

AFP

A Gboko, au Nigeria, "la loi de la jungle" prévaut entre agriculteurs et éleveurs

A Gboko, au Nigeria, "la loi de la jungle" prévaut entre agriculteurs et éleveurs

AFP

Somaliland: les députés adoptent pour la première fois une loi contre le viol

Somaliland: les députés adoptent pour la première fois une loi contre le viol

AFP

Le président malien annonce une loi d'entente nationale

Le président malien annonce une loi d'entente nationale

réactions

AFP

Maroc: réactions partagées sur l'interdiction de la vente de burqa

Maroc: réactions partagées sur l'interdiction de la vente de burqa

AFP

Amertume au Cameroun devant le peu de réactions aux attaques de Boko Haram

Amertume au Cameroun devant le peu de réactions aux attaques de Boko Haram

DIRECT

Nous sommes tous en deuil

Nous sommes tous en deuil