mis à jour le

De la technologie allemande pour surveiller le web algérien

Des  opposants allemands viennent de réclamer l'ouverture d'une enquête à propos de la vente à six Etats arabes d'un matériel sophistiqué utilisé  dans la lutte contre la cybercriminalité et la formation d'agents des services de sécurité dans la surveillance d'internet. 

Ces Etats sont l'Arabie Saoudite, la Tunisie, le Maroc, l'Egypte, la Jordanie et... l'Algérie. A ce sujet, le quotidien arabophone «El Khabar» nous apprend lundi que la formation des spécialistes algériens pour la surveillance du réseau internet a débuté le 10 février 2009 à Alger. L'Allemagne a également livré à l'Algérie un autre matériel pour les écoutes téléphoniques. Si ce matériel est utile pour la lutte contre la criminalité et le terrorisme, il n'en demeure pas moins que ces outils modernes peuvent être utilisés à d'autres fins politiquement dangereuses à l'image de la violation de la vie privée et la répression des libertés publiques. Et c'est à ce niveau-là où se situe la criante des partis de l'opposition allemande.  A les entendre, les gouvernements tunisien et égyptien ont recouru à ce matériel sophistiqué pour repérer des opposants et procéder par la suite à leur arrestation. Pour les députés allemands, la livraison de ces outils technologiques puissants à des régimes dictatoriaux  est contraire au soutien à la démocratie porté par l'Allemagne.

Mais les services de sécurité algériens utilisent-ils ces matériels de surveillance pour «espionner ou traquer» les opposants au régime ? La question mérite d'être posée d'autant plus que certaines personnalités et militants politiques ont affirmé, à maintes reprises, qu'ils faisaient l'objet d'une «filature». Reste à savoir si cela a atteint le stade de la surveillance des boites mails et le blocage des sites web et blogs. En tous cas, les opposants allemands veulent pousser leur gouvernement à donner plus de détails à propos de la livraison aux Etats arabes de ces matériels technologiques effectuées en 2009.

Elyas Nour 

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

technologie

Technologie

INFOGRAPHIE. L'Afrique est toujours plus gaga de smartphones

INFOGRAPHIE. L'Afrique est toujours plus gaga de smartphones

Innovations

Les 5 inventions qui vont nous changer la vie

Les 5 inventions qui vont nous changer la vie

tech

Pourquoi Internet coûte si cher en Algérie

Pourquoi Internet coûte si cher en Algérie

Web

AFP

Burkina: une web tv pour promouvoir le talent de jeunes agriculteurs africains

Burkina: une web tv pour promouvoir le talent de jeunes agriculteurs africains

C'est compliqué

Twitter boude l'Afrique et ses utilisateurs n'aiment pas ça

Twitter boude l'Afrique et ses utilisateurs n'aiment pas ça

Internet

Une appli pour rendre les rues plus sûres pour les femmes égyptiennes

Une appli pour rendre les rues plus sûres pour les femmes égyptiennes