mis à jour le

Allocution télévisée de Mohammed Morsi, juin 2012 / Reuters
Allocution télévisée de Mohammed Morsi, juin 2012 / Reuters

Egypte: Morsi adresse une fin de non recevoir aux militaires

Le président égyptien a fait savoir que son pays n'acceptera aucun retour en arrière, après l'ultimatum d'hier.

La présidence égyptienne a rejeté mardi matin l'ultimatum de l'armée donnant 48 heures à Mohamed Morsi pour satisfaire les «demandes du peuple» faute de quoi elle imposerait une feuille de route.

Affirmant que «l'Égypte ne permettra absolument aucun retour en arrière quelles que soient les circonstances», M. Morsi s'est posé en garant de la «réconciliation nationale» et de la «paix sociale», alors que l'armée avait déclaré la semaine dernière qu'elle ne laisserait pas le pays «plonger dans un tunnel sombre de conflits et de troubles».

Dans un discours télévisé le 1er juillet, le chef d’état-major de l’armée égyptienne, le général Abdel Fatah Al-Sisi avait précisé que les «demandes du peuple» avaient été exprimées d’une manière «sans précédent» et qu’il ne fallait plus perdre de temps.

Si la formule du chef d’état-major de l’armée égyptienne était ampoulée, elle était sans ambiguïté et visait clairement le président Mohammed Morsi dont les manifestants d’hier place Tahrir ont demandé la démission. L’armée a indiqué qu’elle présenterait sa propre «feuille de route» si les forces politiques n’arrivaient pas à s’entendre.

Ces déclarations ont été accueillies par des cris de joie place Tahrir. L’armée avait déjà géré la transition entre la chute de l'ex-raïs Hosni Moubarak, en février 2011, et l’élection de Mohammed Morsi, en juin 2012.

Slate Afrique

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Il est de plus en plus facile de voyager sans visa en Afrique  Au Kenya, des élèves bloquent les rues avec leurs bureaux et leurs chaises  Ebola est réapparu au Congo où le virus a causé la mort d'au moins une personne 

armée

AFP

Nigeria: quatre morts lors d'un affrontement entre armée et police

Nigeria: quatre morts lors d'un affrontement entre armée et police

AFP

Angola: nouveaux combats entre armée et séparatistes de Cabinda

Angola: nouveaux combats entre armée et séparatistes de Cabinda

AFP

Libye: le gouvernement dénonce la formation d'une armée "parallèle"

Libye: le gouvernement dénonce la formation d'une armée "parallèle"

Egypte

AFP

Le pape en Egypte auprès des coptes meurtris par des attentats

Le pape en Egypte auprès des coptes meurtris par des attentats

AFP

Trump loue le "travail fantastique" du président Sissi en Egypte

Trump loue le "travail fantastique" du président Sissi en Egypte

AFP

Un haut responsable palestinien interdit d'entrée en Egypte

Un haut responsable palestinien interdit d'entrée en Egypte

Tamarod

Actualités

Le mouvement Tamarod quitte le Front du Salut National

Le mouvement Tamarod quitte le Front du Salut National

Actualités

En Egypte, le fondateur de Tamarod soutient l'armée

En Egypte, le fondateur de Tamarod soutient l'armée

Lilia Weslaty

Le mouvement Tamarod répond aux accusations d’Ali Laaridh

Le mouvement Tamarod répond aux accusations d’Ali Laaridh