mis à jour le

La compagnie retrouve sa belle croissance

La première entreprise privée introduite en Bourse vient de tenir sa 3e assemblée des actionnaires. La réunion des nouveaux actionnaires d'Alliance Assurances s'est soldée par l'adoption d'un ambitieux programme d'investissement. Outre le projet immobilier auquel tenait la compagnie, Alliance Assurances entend mettre en marche un autre projet agricole, puisque l'entreprise de Hassan Khelifati vient d'acquérir un périmètre de 240 hectares dans la wilaya de Médéa. La structure dédiée à l'investissement au niveau d'Alliance Assurances négocie actuellement un pacte avec des partenaires européens et latino-américains à même de mettre sur pied sa ferme avicole. Dans le domaine des assurances, la compagnie de Hassan Khelifati a retrouvé, en 2012, sa performance et sa croissance. Les voyants de son tableau de bord étaient au vert, en dépit d'une conjoncture peu confortable qui a soufflé comme un coup de vent, emportant quelques bénéfices sur son passage. La décision des pouvoirs publics d'imposer aux compagnies de filialiser les assurances de personnes (AP) a fait perdre à Alliance Assurances 400 millions de dinars, soit l'équivalent de 12% de son chiffre d'affaires. Mais l'entreprise vient de trouver la parade pour les mois à venir. En effet, au lieu d'injecter 1 milliard de dinars dans la création d'une filiale d'assurances de personnes, à l'heure où la branche vit ses pires débuts, Alliance Assurances négociait, présentement, avec une autre compagnie de la place afin de proposer des produits d'AP à travers son réseau. Le projet attend l'aval du ministère des Finances, explique Hassan Khelifati, PDG d'Alliance Assurances, lors d'un point de presse tenu, samedi soir, à Alger. Autre déconvenue : le refus de l'entreprise de transport, Tahkout Mahieddine, à honorer ses engagements financiers envers la compagnie a causé un trou dans le chiffre d'affaires d'Alliance Assurances. L'affaire étant en instruction au niveau du parquet, le PDG d'Alliance Assurances n'a pas voulu s'exprimer sur cette affaire. Nonobstant cette circonstance hostile, Alliance Assurances a réalisé de bons résultats en 2012 avec, au tableau, un chiffre d'affaires de 3,7 milliards de dinars, marquant ainsi une croissance de 35% de 2007 à 2012. Le résultat net de la compagnie se chiffre à 232 millions de dinars ; une performance qui a permis à la compagnie de tripler ses fonds propres en un laps de temps de six ans seulement. La capitalisation boursière de la compagnie est de 2,2 milliards de dinars, tandis que le total actif a été multiplié par 5 en six années. De belles performances ! Même si l'environnement n'était pas forcément propice au business, caractérisé notamment par une «concurrence déloyale», voire même par «la disparition de certains segments de marché». La performance commerciale n'était pas non plus négligeable, puisque la compagnie a réussi à étendre sa présence sur 40 wilayas, à travers un réseau de 203 points de vente. Tout est allé trop vite pour cette entreprise qui s'apparente à une belle réussite.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

croissance

AFP

La croissance du Nigeria en berne en 2016

La croissance du Nigeria en berne en 2016

Money money money

Pourquoi la croissance est au plus bas depuis 20 ans en Afrique subsaharienne

Pourquoi la croissance est au plus bas depuis 20 ans en Afrique subsaharienne

AFP

La banque mobile, nouveau grigri de la croissance en Afrique

La banque mobile, nouveau grigri de la croissance en Afrique