mis à jour le

L’emploi et le logement au sommet des préoccupations des Algériens

En dépit des richesses dont dispose le pays, les préoccupations des Algériens demeurent pour le moins les mêmes. Les premières conclusions des consultations nationales post-2015, menées par les différents bureaux du système des Nations unies en Algérie, démontrent ainsi que les priorités des Algériens concernent surtout  l'emploi, le logement, l'éducation, la santé, la cohésion sociale, la paix et la sécurité, la bonne gouvernance et l'Etat de droit. Un constat qui tranche avec le discours aseptisé à propos d'une volonté de réformes politiques, économiques et sociales. Un discours reproduit, hier, au cours de l'atelier de restitution des consultations nationales post-2015. Car comme ont tenté de l'expliquer les représentants des organismes du système des Nations unies à Alger à moins de 3 années du délai imparti à la réalisation des objectifs du millénaire, il était nécessaire, non seulement de faire le bilan des réalisations, mais aussi d'avoir une nouvelle vision de ce que seront les priorités des populations au-delà de 2015. D'autant que de nouvelles donnes, à l'image du facteur démographique, du facteur climatique et écologique, poussent à revoir la vision du développement dans la durabilité. Les Nations unies ont entrepris d'initier un débat au caractère inclusif, associant à diverses consultations, non seulement gouvernants, syndicats, entrepreneurs et représentants de la société civile, mais aussi des catégories vulnérables, comme les handicapés, les femmes ayant subi des violences et bien d'autres, qui ont été invités à donner leur avis concernant l'avenir qu'ils souhaitaient. En Algérie, un échantillon de 350 personnes, considérées comme étant représentatives, ont pris part aux consultations. Les organes des Nations unies invitent également quiconque souhaitant prendre part au débat à donner son avis via un site web dédié (www.myworld2015.org), puisque le sondage est en cours jusqu'à 2015. En attendant, l'ONU estime que pour le cas de l'Algérie : les jeunes, les femmes, ainsi que la société civile devraient être les acteurs du développement de l'après-2015. Louables intentions certes. Il n'en demeure pas moins que les défis pour les Algériens restent immenses. Si au cours de l'atelier de restitutions, les représentants du gouvernement s'enorgueillissaient du fait que l'Algérie fut félicitée par la FAO pour avoir atteint un OMD, celui de l'éradication de la faim, et que beaucoup a été fait pour atteindre les sept restants, le souci de convaincre par les chiffres l'emporte malheureusement sur la qualité de la prestation. Merzak Belhimer, qui intervenait hier pour le compte du ministère algérien des Affaires étrangères, a bien mis en avant les efforts entrepris par le gouvernement algérien en ce qui concerne les réformes politiques et économiques, la protection sociale, la disponibilité des produits alimentaires, l'amélioration des conditions de vie en milieu rural... Il reconnaît cependant que beaucoup reste à faire, dans ces mêmes domaines et plus encore. Il évoque ainsi la nécessité de favoriser une croissance inclusive et durable, de garantir une éducation de qualité, d'améliorer le système de santé et l'accès aux soins, la cohésion sociale via une protection sociale équitable, d'assurer la sécurité alimentaire, en plus des efforts qui restent à faire en matière d'aménagement urbain et de mobilisation des ressources en eau. M. Belhimer pose néanmoins certaines conditions  pour atteindre les objectifs de développement à l'international : la paix et la sécurité ainsi que la stabilité au niveau régional et international...

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

logement

AFP

RDC: viens chez moi, j'habite dans un cimetière

RDC: viens chez moi, j'habite dans un cimetière

Sans abris

La grosse farce du logement en Algérie

La grosse farce du logement en Algérie

Présidentielle algérienne

Les bidonvilles d'Alger, oubliés des listes électorales

Les bidonvilles d'Alger, oubliés des listes électorales

sommet

AFP

Afrique centrale: un sommet régional sur la sécurité

Afrique centrale: un sommet régional sur la sécurité

Géopolitique

Le Maroc va au clash lors d'un sommet international à Malabo

Le Maroc va au clash lors d'un sommet international à Malabo

AFP

Sommet africain: le Maroc se place un peu plus sur le continent

Sommet africain: le Maroc se place un peu plus sur le continent

Algériens

AFP

Attaque

Attaque

AFP

Une panne géante d'internet replonge les Algériens dans "la préhistoire"

Une panne géante d'internet replonge les Algériens dans "la préhistoire"

Mode de vie

Les centre commerciaux: un lieu où les jeunes algériens «flirtent» et enlèvent le voile

Les centre commerciaux: un lieu où les jeunes algériens «flirtent» et enlèvent le voile