mis à jour le

Religion : Dédicace de l'église de Boussé

Ces dimanches où les fidèles de la paroisse de Boussé se bousculaient pour avoir de la place dans l'église ne sont plus qu'un lointain souvenir. Depuis le samedi 29 juin 2013, ils ont inauguré la grande église en construction depuis bien des années.

Le samedi 29 juin 2013, les paroissiens de Sainte de Thérèse de l'enfant Jésus de Boussé étaient en fête, avec la dédicace de leur église, par Mgr Philippe Ouédraogo, archevêque métropolitain de Ouagadougou. Ce joyau construit par les hommes pour honorer Dieu aura mis près de 17 ans avant de voir sa réalisation.

La patience alliée à la volonté des fidèles chrétiens autour de leurs pasteurs, ont permis de rassembler plus de la moitié des cent neuf million deux cents soixante dix mille neuf cent quatre vingt et cinq francs (109 270 985 Fcfa) déjà investis. Selon l'entreprise de réalisation de l'ouvrage, la finition totale demandera encore une somme de huit millions (8 000 000). Nul ne doute que cette célébration de la dédicace, stimulera la générosité des fidèles et de tous les donateurs potentiels, afin que cette somme soit rassemblée.

Les dix sept (17) prêtres qui ont concélébré avec l'archevêque, ainsi que la foule immense des participants à cette eucharistie, ont été témoins de l'incrustation à l'autel des reliques des bienheureux Louis-Martin et Zélie (les parents de Ste Thérèse), de St Charbel Makhlouf et de saint Padré Pio.

Le sens des reliques à l'autel

Lors de la consécration d'un autel, les reliques d'un saint ou d'une sainte sont déposées à l'intérieur de celui-ci. Ce geste ne se résume pas à lui même. Sinon, il pourrait faire comprendre le rituel liturgique comme étant un acte proche du fétichisme. Non, le signe de la dépose de reliques dans les autels est hautement spirituel, théologique et... missionnaire.

Depuis les origines de l'Église, la foi se fonde sur la transmission de « personne » à « personne » de la Bonne Nouvelle de la Résurrection de Jésus-Christ. C'est ce témoignage, « le trésor dans les vases d'argile » qui est transmis depuis 2000 ans par des hommes et des femmes. Cette transmission fonde aujourd'hui la foi de plus de deux milliards de personnes dans le monde !

Au cours de l'histoire de l'Église des hommes et des femmes ont été reconnus « saints » par l'Église, non pas d'abord pour leur possible vie exemplaire, mais par leur fidélité à l'Évangile. Ainsi, les reliques de ces femmes, ces hommes ou ces enfants sont déposés dans les autels des églises pour d'une part montrer leur intimité avec le Christ -que l'autel représente- mais aussi pour rappeler à l'assemblée son devoir de transmettre pour les générations futures la Bonne Nouvelle du Salut. Car, les Saints de demain, sont dans les assemblées d'aujourd'hui.

Souvent, les reliques déposées sont celle du saint patron de l'église, mais cela n'est pas une obligation, on peut aussi enfouir à l'autel les reliques d'autres saints. C'est le cas de l'église de Boussé dédiée à Sainte Thérèse et dont l'autel porte les reliques des parents de cette sainte, de celle de Saint Padré Pio canonisé le 16 juin 2002 et de Saint Charbel Makhlouf, cet hermite libanais.

Abbé Joseph Kinda
Chargé de communication
Conférence épiscopale Burkina Niger

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

religion

WTF

L'histoire de la fausse image d'un pasteur attaqué par des lions en pleine prière

L'histoire de la fausse image d'un pasteur attaqué par des lions en pleine prière

Pape François

Les premiers pas du pape en Afrique en trois photos

Les premiers pas du pape en Afrique en trois photos

Moeurs

Au Maroc, une réservation sur Airbnb peut mener en prison

Au Maroc, une réservation sur Airbnb peut mener en prison

l'Eglise

AFP

L'Église craint que la RDC sombre dans "une situation incontrôlable"

L'Église craint que la RDC sombre dans "une situation incontrôlable"

AFP

Rwanda/génocide: l'Église demande pardon pour les chrétiens impliqués

Rwanda/génocide: l'Église demande pardon pour les chrétiens impliqués

AFP

RDC: l'Eglise catholique estime "impérieux" que Kabila ne brigue pas un troisième mandat

RDC: l'Eglise catholique estime "impérieux" que Kabila ne brigue pas un troisième mandat