mis à jour le

8e Journées de l'entreprise burkinabè (JEB) : Ce que les TIC peuvent apporter aux PME

Aujourd'hui, l'importance des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans les entreprises n'est plus à démontrer. Au Burkina Faso, du fait de l'analphabétisme de certains entrepreneurs, le rôle des TIC dans les entreprises est minimisé, voire ignorer. « Innovations TIC : quelles applications et opportunités pour les PME ( burkinabè ? » est le thème de la communication présentée à la 8ème édition des journées de l'entreprenariat Burkinabè (JEB) par Alfred N. Sawadogo, directeur général de la coordination des programmes de développement des TICau ministère en charge des TIC.

Organisée par la maison de l'entreprise du Burkina, les JEB se sont tenues du 20 au 22 juin 2013 à Ouagadougou à l'hôtel Azalaï. Les acteurs de ce domaine ont participé massivement à ces journées.

Les TIC sont envisagées de deux façons qui sont : les technologies autour de l'internet (intranet, extranet, forum, courrier électronique...) et les applications informatisées (comptabilité, marketing, ressources humaines, production logistique...). Pour Alfred Sawadogo (directeur général de la coordination des programmes de développement des TIC) « ces technologies combinées entre elles, peuvent incarner une véritable stratégie de développement pour l'entreprise car elles sont susceptibles de faire évoluer son fonctionnement et l'ensemble des interactions avec son marché et plus généralement son environnement ».

Facteur essentiel de la croissance d'une entreprise, l'innovation est définie par M Sawadogo comme étant « tout processus permettant de tirer des avantages économiques et sociaux des connaissances constituées grâce à l'élaboration et à la matérialisation d'idées débouchant sur la mise au point ou l'amélioration de produits, services ou de procédés »

Les grands usages des TIC et d'internet au sein des entreprises

Intrinsèquement, les TIC ne confèrent que très peu d'avantages concurrentiels à leurs utilisateurs. Mais combinés à des changements organisationnels, leur utilisation peut permettre à l'entreprise de prendre de l'avance sur ses concurrents, grâce à la réorganisation des processus opérationnels de l'appareil productif permise par la circulation et le traitement de l'information en temps réel.

Les grands usages des TIC et d'internet au sein des entreprises sont l'informatique de gestion et les technologies collaboratives d'échanges et de veille.

Au niveau de l'informatique de gestion, Alfred Sawadogo cite la gestion courante (comptabilité, administration, finance...), la gestion commerciale et la gestion spécifique au métier (process métier, qualité, stocks...).

Quant aux technologies collaboratives d'échanges et de veille, il énumère l'information (recherche d'information), la communication (messagerie, extranet, internet...), la collaboration (processus partagé, plateforme de travail collaborative...). Aussi M Sawadogo ajoute-t-il l'offre de services (vente en ligne), la gestion globale de l'information dans l'entreprise.

TIC : Un levier de la compétitivité des PME

Les TIC permettent aux PME d'être performantes. En effet, d'après Alfred Sawadogo, elles font gagner du temps dans les activités courantes comme la recherche d'information, la rédaction du courrier électronique, les consultations des opérations bancaires, l'actualité du secteur du métier. Il ajoute qu'elles permettent également de réduire les coûts et d'améliorer l'efficacité de l'entreprise (comptabilité et gestion commerciale, standardisation des échanges intra et inter entreprises...). L'internationalisation et l'export sont ainsi facilités.

L'innovation TIC, moteur de compétitivité pour tous les métiers de l'entreprise. L'innovation TIC intervient dans les différents métiers de l'entreprise. Elle facilite la collaboration entre l'entreprise et ses fournisseurs, la collaboration entre les différents salariés de l'entreprise. En effet, l'innovation TIC propose de nouvelles solutions innovantes et compétitives aux PME tout en leur permettant d'être réactives aux exigences du marché. Ainsi, l'entreprise propose des produits et services de qualité. En outre, permet-elle d'après Alfred Sawadogo le développement business et l'amélioration du service client.

L'innovation TIC met les différents métiers de l'entreprise en relation les uns avec les autres. Ce qui pour M Sawadogo a l'avantage de réduire les coûts, les délais.

Le Burkina Faso travaille à créer un environnement technologique, juridique et institutionnel favorable à l'essor du e-commerce, dont un projet de stratégie spécifique sera bientôt soumis au Gouvernement pour adoption [NDLR : ladite stratégie a été adoptée le 26 juin 2013, par le Conseil des Ministres].

Actuellement, les TIC sont devenues incontournables, d'où la nécessité de favoriser l'émergence d'un secteur TIC plus fort. « Renforcer la sensibilisation aux TIC favorisera l'e-business » conclut Alfred Sawadogo.

Patindé Amandine Konditamdé
Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

TIC

Lefaso.net

TIC : Les conseils pratiques d'un expert

TIC : Les conseils pratiques d'un expert

La Rédaction

Industries culturelles

Industries culturelles

Actualités

Coopération avec Microsoft dans plusieurs domaines touchant aux TIC

Coopération avec Microsoft dans plusieurs domaines touchant aux TIC