mis à jour le

Panique et risque d’asphyxie dans les tunnels de Bouzegza

Vendredi dernier, une catastrophe a été évitée de justesse. Un véhicule léger a pris feu à l'intérieur d'un tunnel. Fort heureusement, aucune perte humaine n'a été enregistrée. Aucune mesure de sécurité ne semble avoir été prise par les autorités pour tenter de fluidifier la circulation difficile à cause des travaux, lancés il y a plus d'un mois au niveau des deux tunnels de Bouzegza, sur le tronçon autoroutier reliant Lakhdaria à Larbatache, dans la wilaya de Boumerdès. Les passagers ont éprouvé toutes les peines du monde pour trouver une sortie, ont témoigné des citoyens. «Les deux tunnels étaient noirs de fumée. Les éléments de la Protection civile, dépêchés sur les lieux, ont eu d'énormes difficultés à accéder à l'intérieur pour éteindre l'incendie», affirme-t-on. Une collision entre deux véhicules a été à l'origine de cet incendie, rapportent des témoins précisant qu'au moment de l'incendie des dizaines d'automobilistes se trouvaient à l'intérieur du tunnel. Le pire a donc été évité.  

panique

AFP

Un crocodile abattu après avoir créé la panique dans une ville du Zimbabwe

Un crocodile abattu après avoir créé la panique dans une ville du Zimbabwe

AFP

Vent de panique au Cap menacé d'être privé d'eau

Vent de panique au Cap menacé d'être privé d'eau

AFP

A Madagascar, la peste provoque une épidémie de panique

A Madagascar, la peste provoque une épidémie de panique