mis à jour le

Marylise Lebranchu s’offre une ballade sous le soleil

La ministre française de la Réforme de l'Etat, de la Décentralisation et de la Fonction Publique, Marylise Lebranchu s'est rendue hier dans la wilaya de Tipasa. Sa présence en Algérie rentre dans le cadre de la coopération administrative algéro-française. Il s'agit de la mise en ½uvre du document-cadre de partenariat signé entre les présidents François Hollande et Abdelaziz Bouteflika, en matière de coopération administrative dans le domaine de la formation des cadres et l'échange d'expériences. Accueillie par le wali de Tipasa et le président de l'APW, Mme Lebranchu a pu découvrir les musées de Cherchell et de Tipasa qui abritent des trésors. Elle a pu contempler le port de Cherchell en travaux. Au niveau du parc national archéologique de Tipasa, émerveillée, la ministre française s'est intéressée à beaucoup de détails sur l'histoire et les vestiges. Le parc archéologique était bondé de familles et de baigneurs. Un bon signe. Le somptueux décor naturel et les activités relevés à l'occasion de cette visite ont donné des idées au chef de l'exécutif de la wilaya de Tipasa. Il n'en demeure pas moins que pour Mme Lebranchu, détendue, il fallait immortaliser son passage à Tipasa en prenant des photos. Layadi Mostefa a indiqué à la ministre française de la Réforme de l'Etat, de la Décentralisation et de la Fonction publique : «Voyez-vous toutes ces familles qui se rendent au parc archéologique et à la mer, c'est cela la diversité algérienne. Tout le monde se retrouve au milieu de ce magnifique paysage naturel.» En guise de souvenir, Mme Lebranchu a voulu acheter un petit objet réalisé à l'aide des coquilles vides de mollusques. Le jeune vendeur de Tipasa s'est montré sympathique et dynamique. Il a offert le petit souvenir à l'hôte de l'Algérie. La courte ballade de Mme Lebranchu dans la wilaya de Tipasa aura été révélatrice de moult bonnes surprises, de surcroît avec une journée ensoleillée qui a fait surgir les couleurs de la végétation, des vestiges et de la mer au niveau du parc archéologique.

soleil

AFP

Au Maroc, la plus haute station de ski d'Afrique se cherche une place au soleil

Au Maroc, la plus haute station de ski d'Afrique se cherche une place au soleil

AFP

La finance française veut se faire une place au soleil en Afrique

La finance française veut se faire une place au soleil en Afrique

AFP

Gabon: le premier marathon entre pluie et soleil

Gabon: le premier marathon entre pluie et soleil