mis à jour le

Centrafrique : 6 morts dans des violences

Six personnes ont été tuées et 25 blessées dans des affrontements à Bangui, la capitale centraficaine, entre des civils et des hommes de la séléka, qui a mis fin au règne du président François Bozizé, rapporte Le Figaro. Ces violences ont éclaté "à la suite de graves incidents survenus vendredi soir à Gobongo", un quartier nord de Bangui, après la mort d'un étudiant enlevé jeudi par des membres de l'ancienne rébellion.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Centrafrique

AFP

La Centrafrique vote pour un président et des députés sous la menace rebelle

La Centrafrique vote pour un président et des députés sous la menace rebelle

AFP

Tensions en Centrafrique mais les rebelles sont tenus

Tensions en Centrafrique mais les rebelles sont tenus

AFP

Moscou et Kigali envoient des soldats en Centrafrique avant la présidentielle

Moscou et Kigali envoient des soldats en Centrafrique avant la présidentielle

morts

AFP

Nigeria: au moins 11 morts dans une attaque de Boko Haram

Nigeria: au moins 11 morts dans une attaque de Boko Haram

AFP

Nigeria: 3 morts dans un attentat-suicide perpétré par une adolescente

Nigeria: 3 morts dans un attentat-suicide perpétré par une adolescente

AFP

Le Ghana dans l'attente des résultats de la présidentielle, cinq morts depuis lundi

Le Ghana dans l'attente des résultats de la présidentielle, cinq morts depuis lundi

violences

AFP

Soudan: fin de la mission de l'ONU au Darfour, craintes de violences

Soudan: fin de la mission de l'ONU au Darfour, craintes de violences

AFP

Mozambique: 250.000 enfants ont fui les violences jihadistes au nord

Mozambique: 250.000 enfants ont fui les violences jihadistes au nord

AFP

Bandits et jihadistes: le nord du Nigeria pris dans un tourbillon de violences

Bandits et jihadistes: le nord du Nigeria pris dans un tourbillon de violences