mis à jour le

De Paris à Alger, un hymne à "El Bahja" et ses habitants

Paris - De Paris à Alger, une chanson moitié Française moitiéarabe, interprétée en duo par l artiste française Stéphanie Sandoz et l'Algérienne Samira Brahmia, est un hymne à "El Bahja" (Alger) et à ses habitants, venantsceller une amitié entre deux personnages rencontrés presque fortuitement àAlger.

Dans un entretien à l APS, les deux artistes se félicitent de cetteexpérience d abord humaine puis musicale, annonçant déjà, alors que leur nouveauproduit n a que quelques jours...

LeMag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

Paris

AFP

Bombardement de Bouaké: trois pilotes jugés par défaut

Bombardement de Bouaké: trois pilotes jugés par défaut

AFP

Libye: Paris regrette la démission de l'émissaire de l'ONU Ghassam Salamé

Libye: Paris regrette la démission de l'émissaire de l'ONU Ghassam Salamé

AFP

Incidents en marge du concert d'une star congolaise

Incidents en marge du concert d'une star congolaise

hymne

APS

"Alger, le cri" de Samir Toumi, un hymne mélancolique pour la capitale algérienne

"Alger, le cri" de Samir Toumi, un hymne mélancolique pour la capitale algérienne

Actualités

En vidéo : Mélange entre hymne national et 'Fatiha' lors du discours de Habib Khedher

En vidéo : Mélange entre hymne national et 'Fatiha' lors du discours de Habib Khedher

APS

De Paris à Alger, un hymne à "El Bahja" et ses habitants

De Paris à Alger, un hymne à "El Bahja" et ses habitants

habitants

AFP

La pauvreté pousse les habitants du nord du Nigeria vers la mégalopole du Sud

La pauvreté pousse les habitants du nord du Nigeria vers la mégalopole du Sud

AFP

Au Darfour, la remise de Béchir

Au Darfour, la remise de Béchir

AFP

Cessez-le-feu en Libye: "soupir", prudent, de "soulagement" chez des habitants de Tripoli

Cessez-le-feu en Libye: "soupir", prudent, de "soulagement" chez des habitants de Tripoli