mis à jour le

On vous le dit

-Kebaïli, Hamza et Amrouche invités au tour de France cycliste A l'occasion du centenaire du Tour de France, qui se déroulera du 29 juin au 21 juillet prochain, trois anciens cyclistes algériens viennent de recevoir des invitations pour assister à l'arrivée du tour sur les Champs-Élysées. Il s agit d'Ahmed Kebaïli, Malek Hamza et Amrouche Youcef, anciennes gloires nationales qui auront l'insigne honneur d'assister aux festivités du centenaire du plus vieux et prestigieux tour cycliste au monde. -Le directeur du CCF vante les mérites de Derouaz Le directeur du Centre culturel français (CCF) d'Alger, Jean- Claude Voisin, invité au Palais de la culture à l'occasion de la cérémonie de récompenses des anciens sportifs, organisée par l'Amicale des anciens handballeurs d'Alger, a pris la parole  pour affirmer : «Je suis depuis une année dans votre pays, on me pose souvent cette question ''est-ce j'aime l'Algérie ?'' .  Il y a un an je ne savais pas quoi répondre. Maintenant je sais qu'il y a plusieurs Algérie, mais c'est l'Algérie de Mohamed Aziz Derouaz que j'aime.» Il n'en dira pas plus. -Détournement de fonds à la CNEP de Skikda La brigade économique et financière de la police judiciaire de la sûreté de wilaya de Skikda a déféré, jeudi, devant la justice, un cadre financier (47 ans) et une employée (39 ans) accusés de détournement de fonds publics, au préjudice de la CNEP.  En effet, une enquête a révélé qu'une employée chargée du calcul des intérêts avait détourné 550 000 dinars, versés en tranches sur le compte de sa fille mineure, sous forme «d'intérêts cumulés depuis 2000, alors que le compte n'existe que depuis 2012». La seconde personne mise en cause dans cette affaire de détournement, un cadre responsable, a été accusé de «négligence dans le contrôle des opérations». -Le commerce «sauvage» du Ramadhan a débuté Depuis cette semaine, au vu et au su de tout le monde, autorités y compris, plusieurs commerçants font ce que bon leur semble. Des pizzerias détournées en salles de jeux, des vulcanisateurs qui s'improvisent en vendeurs de «charbet de Boufarik», des taxiphones qui se transforment en pâtisserie orientale, etc.  A cela, s'ajoute le manque d'hygiène flagrant qui entoure la vente de pain à même les trottoirs, les marchands de brochettes qui pullulent à l'intérieur des cités populaires. Bref, des scènes inimaginables qui risquent de porter atteinte à la santé des citoyens, pourtant maintes fois signalées mais qui continuent d'être le décor lors du mois sacré. -Un semi-remorque percute 7 voitures à Constantine Un semi-remorque, empruntant la descente d'El Menia, dans la ville de Constantine, a percuté, jeudi après-midi, sept véhicules, faisant neuf blessés dont trois sont dans un état grave, a-t-on appris du colonel Mahfoudh Souiki, directeur de la Protection civile. Le conducteur du semi-remorque qui a «transgressé la loi» en traversant cette route, interdite aux poids lourds de 7h à 19h, a perdu le contrôle de son camion et a dérapé, heurtant 7 voitures utilitaires, a-t-on précisé de même source. Les victimes ont été aussitôt évacuées par les agents de la Protection civile vers le centre hospito-universitaire de Constantine (CHUC), et une enquête a été diligentée pour déterminer les causes exactes de cet accident.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien