mis à jour le

Mali: 9 députés ont perdu leur immunité parlementaire

BAMAKO — Neuf des dix députés maliens visés par la levée de l’immunité parlementaire ont perdu leur immunité vendredi sur la demande du gouvernement de transition au Mali.

 

Les six députés du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), un groupe rebelle touareg, ainsi que trois députés à savoir Mountaga Tall, Oumar Mariko et Moussa Berthé ont perdu leur immunité vendredi à l’Assemblée nationale.

 

Les éléments du MNLA visés par cette levée de l’immunité parlementaire sont Hamada Ag BIBI, Algabass Ag INTALLA, Deity Ag SIDIMOU, Mohamed Ag INTALLA, Atta Ag HOUD et Ibrahim Ag Mohamed ASSALEH.

 

Pour le cas de l’honorable député Mamadou Hawa Gassama, 42 députés ont voté oui pour la levée de son immunité parlementaire, par contre 87 députés ont approuvé son maintien à l’Assemblée nationale et 2 élus se sont abstenus. Autrement dit, Mamadou Hawa Gassama garde son immunité parlementaire.

 

Publié le samedi 29 juin 2013  |  Xinhua

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

députés

AFP

Côte d'Ivoire: les électeurs aux urnes pour choisir les députés

Côte d'Ivoire: les électeurs aux urnes pour choisir les députés

AFP

Burundi: les députés votent en faveur d'un retrait de la CPI

Burundi: les députés votent en faveur d'un retrait de la CPI

AFP

Les Marocains aux urnes pour choisir leurs députés

Les Marocains aux urnes pour choisir leurs députés

parlementaire

AFP

Etats-Unis: une musulmane somalienne élue parlementaire

Etats-Unis: une musulmane somalienne élue parlementaire

AFP

RDC: un rapport parlementaire dément le caractère "terroriste" des militants arrêtés mi-mars

RDC: un rapport parlementaire dément le caractère "terroriste" des militants arrêtés mi-mars

AFP

Nigeria: les élections présidentielle et parlementaire reportées au 28 mars

Nigeria: les élections présidentielle et parlementaire reportées au 28 mars