mis à jour le

(Vidéo) Elle pleure des larmes de sang

Cet étrange phémonène est apparu il y a environ un mois. A l'époque, un médecin local, déconcerté, ne put que lui prescrire des gouttes, afin de la soulager d'une douleur selon elle "indescriptible". Plusieurs fois par jour, ses yeux se mettent à couler des larmes de sang sans raison.

Des spécialistes se sont penchés sur son cas mais ont exclu l'hypothèse d'une simple infection oculaire ou d'une conjonctivite. Ils n'ont à ce jour toujours pas prononcé de diagnostic officiel. Pour Oliva cependant, il ne fait aucun doute: elle souffre de ce que l'on appelle scientifiquement "haemolacria", littéralement "larmes de sang", une maladie très rare.

Devant l'incapacité des médecins à la traiter, sa famille en appelle à la générosité de donateurs, afin qu'un spécialiste puisse déterminer la cause exacte de ces saignements.

Oliva n'est pas le premier cas à être recensé. En 2009, un jeune homme de 15 ans du Tennessee, Calvino Inman, pleurant du sang trois fois par jour, avait été diagnostiqué comme souffrant d'"haemolacria". Comme ceux d'Oliva, les parents de Calvino avaient appelé à l'aide sur un plateau de télévision.

Le peu d'études existantes sur ce phénomène datent des années 70 et ne fournissent malheureusement aucun élément concret sur ses causes.

7sur7.be


Elle

AFP

Un crocodile lui dévore un bras, elle se marie

Un crocodile lui dévore un bras, elle se marie

AFP

Centrafrique: la France dénonce l'"instrumentalisation" dont elle fait l'objet

Centrafrique: la France dénonce l'"instrumentalisation" dont elle fait l'objet

AFP

Angola: l'Unita siègera au Parlement même si elle conteste les élections

Angola: l'Unita siègera au Parlement même si elle conteste les élections

sang

AFP

L'aide médicale afflue en Somalie, la diaspora donne son sang

L'aide médicale afflue en Somalie, la diaspora donne son sang

AFP

Minerais du sang : la "loi Obama"

Minerais du sang : la "loi Obama"

AFP

Rwanda: des drones livreurs de sang pour sauver des milliers de vies

Rwanda: des drones livreurs de sang pour sauver des milliers de vies