mis à jour le

Nigeria : une ciquantaine de morts dans des violences

Au moins 48 personnes ont été tuées par des hommes armés qui ont attaqué trois villages dans le centre du Nigeria, apparemment en représailles à des vols de bétail dans une région en proie aux divisions ethniques, a déclaré vendredi l'armée. Au moins 48 personnes ont été tuées par des hommes armés qui ont attaqué trois villages dans le centre du Nigeria, apparemment en représailles à des vols de bétail dans une région en proie aux divisions ethniques, a déclaré vendredi l'armée nigériane. "Nous avons un (...) - Les dernières dépêches

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

Nigéria

AFP

Au Nigeria pris dans le tourbillon de violences, le président sous le feu des critiques

Au Nigeria pris dans le tourbillon de violences, le président sous le feu des critiques

AFP

Deux policiers tués par balles dans le sud du Nigeria

Deux policiers tués par balles dans le sud du Nigeria

AFP

Le difficile combat de Mariam Oyiza pour les femmes du nord-est du Nigeria

Le difficile combat de Mariam Oyiza pour les femmes du nord-est du Nigeria

morts

AFP

Attaque de lundi dans l'est du Burkina: au moins 25 morts

Attaque de lundi dans l'est du Burkina: au moins 25 morts

AFP

Une trentaine de morts lors d'une nouvelle attaque dans l'Est du Burkina

Une trentaine de morts lors d'une nouvelle attaque dans l'Est du Burkina

AFP

Tchad: au moins cinq morts dans des manifestations contre la junte

Tchad: au moins cinq morts dans des manifestations contre la junte

violences

AFP

Mozambique: 30.000 déplacés par les violences dans le nord en un mois

Mozambique: 30.000 déplacés par les violences dans le nord en un mois

AFP

Ethiopie: nouvelle flambée de violences interethniques en Amhara

Ethiopie: nouvelle flambée de violences interethniques en Amhara

AFP

Mozambique: les civils fuient par milliers les violences jihadistes

Mozambique: les civils fuient par milliers les violences jihadistes