mis à jour le

Mauritanie : la ministre de la Culture limogée

Mint Boide Cissé, ministre de la Culture de la Mauritanie, a été limogée mercredi, rapporte Afriquinfos. L'implication de son époux dans une affaire de malversations financières portant sur le marché de construction d'un stade à Nouadhibou (350 km au nord de Nouakchott) serait à l'origine de son licenciement, alors qu'elle occupait ses fonctions depuis quatre ans. Ce marché gérer par le ministère de la Jeunesse, de la Culture et des Sports avait été confié à un opérateur étranger proche du mari de la ministre.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Mauritanie

AFP

Sahara occidental: scènes de vie sur la route de la Mauritanie

Sahara occidental: scènes de vie sur la route de la Mauritanie

AFP

Amadou Dia, du service de la France coloniale

Amadou Dia, du service de la France coloniale

AFP

Une tempête de sable et de poussière recouvre la Mauritanie et le Sénégal

Une tempête de sable et de poussière recouvre la Mauritanie et le Sénégal

ministre

AFP

Burkina: l'ex-chef de file de l'opposition nommé ministre de la réconciliation

Burkina: l'ex-chef de file de l'opposition nommé ministre de la réconciliation

AFP

Mali: mis en cause, l'ex-Premier ministre Cissé est "en lieu sûr", selon ses avocats

Mali: mis en cause, l'ex-Premier ministre Cissé est "en lieu sûr", selon ses avocats

AFP

Mali: un ancien Premier ministre dément toute implication dans un projet de déstabilisation

Mali: un ancien Premier ministre dément toute implication dans un projet de déstabilisation

culture

AFP

Le Maroc inscrit la culture juive dans ses programmes scolaires

Le Maroc inscrit la culture juive dans ses programmes scolaires

AFP

Albert Memmi, un humaniste

Albert Memmi, un humaniste

AFP

Pour "rêver chez elle", l'Afrique lance ses Capitales de la culture

Pour "rêver chez elle", l'Afrique lance ses Capitales de la culture