mis à jour le

Sida: 500.000 Malawites recoivent un traitement gratuit

Un demi-million de séropositifs du Malawi, un tiers des porteurs du virus du sida, bénéficient d'un traitement gratuit soit 100 fois plus qu'en 2004, a indiqué vendredi la présidente de ce petit pays pauvre d'Afrique australe très affecté par le VIH.

"A l'heure actuelle, la moitié de la population a subi un test de dépistage et un demi-million de personnes bénéficient d'un traitement gratuit", a déclaré Joyce Banda lors d'une réunion avec l'Onusida dans la capitale administrative Lilongwe.

La présidente, citée par la télévision d'Etat, a également appelé ses concitoyens à "s'ouvrir" sur les questions liées à la sexualité et au sida, encore largement taboues dans ce pays conservateur.

"Discutons ouvertement du VIH et du sida pour mettre un terme à la stigmatisation des malades et aux discriminations", a lancé la dirigeante qui compte distribuer prochainement des médicaments de dernière génération avec "moins d'effets secondaires".

Le Malawi compte environ 14 millions d'habitants, dont 11,8% de séropositifs. En 2004, seules 5.000 personnes recevaient des antirétroviraux gratuitement, selon des experts de la santé.

D'après Mme Banda, le Malawi a dépensé au total 722 millions de dollars (555 millions d'euros), financés par des donateurs internationaux et le Fonds mondial contre le sida, le paludisme et la tuberculose, pour lutter contre la pandémie.

AFP

Ses derniers articles: Niger: les soldats américains libèrent l'otage américain enlevé cette semaine  Présidentielle en Côte d'Ivoire: "désert électoral"  Burkina: ouverture de la campagne électorale pour la présidentielle 

traitement

AFP

La Namibie met en garde contre le traitement du Covid par la... bouse d'éléphant

La Namibie met en garde contre le traitement du Covid par la... bouse d'éléphant

AFP

Afrique du Sud: Desmond Tutu, hospitalisé, répond bien au traitement (proche)

Afrique du Sud: Desmond Tutu, hospitalisé, répond bien au traitement (proche)

AFP

Afrique du Sud: dix fois plus d'ados traités pour le VIH, mais encore trop laissés sans traitement

Afrique du Sud: dix fois plus d'ados traités pour le VIH, mais encore trop laissés sans traitement