mis à jour le

Financement de l’organisation des élections : LA NORVEGE ET LE DANEMARK REJOIGNENT LES PAYS CONTRIBUTEURS

La Norvège et le Danemark apportent leurs contributions à l'organisation des élections présidentielle et législatives. Deux accords ont été signés dans ce sens lundi et mercredi. Le premier porte sur un financement d'un montant de près de 40 millions de couronnes norvégiennes soit environ 3,3 milliards Fcfa. Il a été signé le 24 juin dans les bureaux du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). A cette occasion, la conseillère de l'ambassade de Norvège pour le Mali, Mme Alida Boye, a expliqué que cette contribution norvégienne découle de la volonté d'Oslo de voir notre pays organiser des élections libres et démocratiques. Mme Alida Boye a mis un accent particulier sur la participation des femmes en tant qu'électrices et candidates.

Le deuxième accord signé mercredi à l'ambassade du Danemark à Bamako est une contribution danoise plus de 2 millions d'euros soit 1,3 milliard de Fcfa. «En procédant à la signature d'aujourd'hui, je nourris l'espoir que cette contribution financière du citoyen danois puisse participer à relever le défi majeur de la restauration de la démocratie au Mali notamment à travers l'organisation d'élections présidentielles transparentes et crédibles», a déclaré l'ambassadeur danois Anders Garly Andersen.

Le représentant résident du PNUD, Aurélien Agbénonci, s'est réjoui de l'octroi de ces fonds en jugeant que les élections à venir « marqueront une étape décisive pour le Mali ». « Nous en sommes tous conscients et c'est ce qui explique la mobilisation des partenaires. Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies au Mali, et chef de la MINUSMA, Bert Koenders, en fait d'ailleurs une priorité. Il l'a rappelé lors de sa première réunion de travail avec le ministre Moussa Sinko Coulibaly », a souligné Aurélien Agbénonci.

Il a expliqué qu'en ce qui concerne le PNUD, à travers le Projet d'appui au processus électoral du Mali (PAPEM), un mécanisme est mis en place et toutes les dispositions sont prises pour une gestion efficace et efficiente des fonds. « Ainsi les autorités nationales et tous les partenaires reçoivent hebdomadairement une note sur l'état d'avancement du projet d'appui avec son annexe financière … Nous restons déterminés à poursuivre les efforts », a assuré le responsable du PNUD.

Ces fonds de la Norvège et du Danemark seront gérés par le PNUD à travers le fonds panier du PAPEM. Ils viennent s'ajouter aux contributions du Canada, de l'Union européenne, de la Suède, du Luxembourg, de la Suisse, de la Belgique, du Danemark, des Pays-Bas et du PNUD.

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

financement

AFP

Haïti: contenue, l'épidémie de choléra persiste faute de financement

Haïti: contenue, l'épidémie de choléra persiste faute de financement

AFP

Financement libyen: Takieddine entendu par la police

Financement libyen: Takieddine entendu par la police

Jeux olympiques

Faute d'argent, les athlètes nigérians ont failli ne pas pouvoir partir aux JO

Faute d'argent, les athlètes nigérians ont failli ne pas pouvoir partir aux JO

élections

AFP

Zimbabwe: le vice-président promet des élections libres et équitables

Zimbabwe: le vice-président promet des élections libres et équitables

AFP

Lesotho: dépouillement en cours après des élections "calmes"

Lesotho: dépouillement en cours après des élections "calmes"

AFP

Elections législatives au Lesotho: coalition instable en vue

Elections législatives au Lesotho: coalition instable en vue

Norvège

AFP

Soudan du sud: GB et Norvège évacuent des personnels diplomatiques

Soudan du sud: GB et Norvège évacuent des personnels diplomatiques

Histoire

Les pays scandinaves aussi ont été des colons

Les pays scandinaves aussi ont été des colons

Steven LAVON

Bismarck Boateng: le jeune Ghanéen prolonge

Bismarck Boateng: le jeune Ghanéen prolonge