mis à jour le

D’Alger à Paris, la société civile toujours mobilisée pour Boudiaf

Le 29 juin marquera les 21 ans de la disparition de l'ancien président algérien, Mohamed Boudiaf. Et si aucune commémoration officielle n'est prévue par les autorités, la société civile algérienne se presse de lui rendre hommage. Le Mouvement des jeunes indépendants pour le changement (MJIC) «appelle les Algériennes et les Algériens nombreux pour rendre hommage à Mohamed Boudiaf au cimetière El Alia à partir de 9h30». Pour sa part, la Coordination nationale des gardes communaux a appelé à un vaste rassemblement à partir de 10h au cimetière El Alia, où se trouve la tombe du défunt président du HCE. Aliouet Lahlou, porte-parole de la Coordination nationale, explique : «Le défunt Mohamed Boudiaf était un révolutionnaire de la première heure et nous voulons voir les sacrifices des victimes du terrorisme ne pas demeurer vains... Pour marquer notre volonté de voir honorer les sacrifices et consacrer la victoire sur l'islamisme assassin, nous appelons les victimes du terrorisme, les patriotes, les gardes communaux et tous ceux qui se sont dressés pour sauvegarder la République à venir se recueillir sur sa tombe.» Les réseaux sociaux ne sont pas en reste puisqu'ils relayent également l'information et invitent les citoyens à se recueillir au cimetière à partir de 11h à Alger. Un hommage à la mémoire de Boudiaf est également prévu sur le parvis des droits de l'homme, place du Trocadéro, à Paris.   

société

AFP

Traque d'opposants en Egypte: des juges enquêtent sur une société de cybersurveillance française

Traque d'opposants en Egypte: des juges enquêtent sur une société de cybersurveillance française

AFP

Algérie: "En attendant les hirondelles" dresse le portrait d'une société mouvante

Algérie: "En attendant les hirondelles" dresse le portrait d'une société mouvante

AFP

Société Générale lance une nouvelle banque alternative en Afrique

Société Générale lance une nouvelle banque alternative en Afrique

Boudiaf

Leila Assam - Lemag

Mechati traite Bouteflika de "bandit" et assure que la mort de Boudiaf est due à "l'affaire du Sahara"

Mechati traite Bouteflika de "bandit" et assure que la mort de Boudiaf est due à "l'affaire du Sahara"

Leila Assam - Lemag

Mechati traite Bouteflika de "bandit" et assure que la mort de Boudiaf est due à "l'affaire du Sahara"

Mechati traite Bouteflika de "bandit" et assure que la mort de Boudiaf est due à "l'affaire du Sahara"

La rédaction

Tayeb Taalibi : « Boudiaf a été tué par ceux qui l’ont ramené »

Tayeb Taalibi : « Boudiaf a été tué par ceux qui l’ont ramené »