mis à jour le

Défilé du 14 juillet : les soldats de l’opération Serval et les Maliens à l’honneur

PARIS – Une soixantaine de soldats maliens défileront le 14 juillet sur les Champs-Elysées aux côtés de militaires français dont les unités ont été engagées au Mali, pour un défilé militaire 2013 légèrement réduit par souci d’économies, a indiqué jeudi le ministère de la Défense.

 
Les militaires engagés depuis la mi-janvier dans l’opération française Serval au Mali seront cette année à l’honneur. Les emblèmes de douze pays qui ont soutenu les forces françaises seront présentés et un détachement de la Minusma, la force de l’ONU à forte composante africaine qui prendra ses fonctions début juillet au Mali, défilera également.

 

Sur le thème « Une armée d’avant-garde, fière de son passé », 4.800 hommes et femmes défileront sur les Champs-Elysées. Environ 265 véhicules – soit 35% de moins qu’en 2012 – participeront au défilé motorisé et 58 avions et 35 hélicoptères – 12% de moins – au défilé aérien. Un format resserré qui devrait se traduire par une économie de l’ordre de 10% à 15% par rapport à l’année dernière, selon le gouverneur militaire de Paris, le général Hervé
Charpentier. « Comme tous nos concitoyens, nous faisons attention à nos dépenses », a-t-il souligné lors du point de presse de la défense.

 
En 2012, le surcoût pour les armées représenté par le défilé du 14 juillet avait été évalué par la défense à environ 4 millions d’euros, notamment en frais d’acheminement du matériel.

 

Pour limiter les coût sans appauvrir le défilé, seuls les véhicules opérationnels et les équipement les plus modernes des armées, comme l’hélicoptère Tigre ou le système lance-missiles sol-air Mamba, seront présentés. Le nouvel avion de transport militaire d’Airbus, l’A400M, doit également survoler les Champs-Elysées.

 

L’Europe de la défense, que la France tente de relancer, sera également à l’honneur, avec une unité de la Brigade franco-allemande, et plusieurs appareils, notamment allemands, belges et danois, qui participeront au défilé aérien. La présence d’un détachement de l’armée croate marquera l’entrée de la Croatie début juillet dans l’Union européenne.

 

Le défilé du 14 juillet sera en outre l’occasion de nombreuses commémorations, dont le 50e anniversaire du Traité de l’Elysée ou le 60e anniversaire de la Patrouille de France.

 

L’an dernier, un parachutiste, le lieutenant Jean-Michel Poulet, qui effectuait un saut devant la tribune présidentielle en clôture du défilé, s’était blessé à l’atterrissage. Il sera cette année dans les tribunes.

dch/sm/jmg

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

défilé

AFP

Algérie: 48e défilé hebdomadaire d'un "Hirak" en quête de nouveau souffle

Algérie: 48e défilé hebdomadaire d'un "Hirak" en quête de nouveau souffle

AFP

Afrique du Sud: la police défile contre les violences faites aux femmes

Afrique du Sud: la police défile contre les violences faites aux femmes

AFP

Nouveau mardi de défilé étudiant

Nouveau mardi de défilé étudiant

juillet

AFP

Soudan: les inondations ont fait 63 morts depuis fin juillet

Soudan: les inondations ont fait 63 morts depuis fin juillet

AFP

Malawi: après l'annulation de la présidentielle, le nouveau scrutin fixé au 2 juillet

Malawi: après l'annulation de la présidentielle, le nouveau scrutin fixé au 2 juillet

AFP

Nigeria: quatre otages enlevés en juillet exécutés par des jihadistes

Nigeria: quatre otages enlevés en juillet exécutés par des jihadistes

soldats

AFP

Au Mali, putsch ou pas, rude quotidien pour les civils et soldats

Au Mali, putsch ou pas, rude quotidien pour les civils et soldats

AFP

Deux soldats français tués au Mali par une bombe artisanale

Deux soldats français tués au Mali par une bombe artisanale

AFP

Soudan du Sud: 127 morts dans des affrontements entre civils et soldats

Soudan du Sud: 127 morts dans des affrontements entre civils et soldats