mis à jour le

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale aux Nations Unies : Le vibrant plaidoyer de Tiéman Hubert Coulibaly

En visite au siège des Nations Unies à new York, le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Tiéman Hubert Coulibaly a dressé la situation actuelle du pays et les actions en cours pour la sortie de crise lors de la présentation du rapport du secrétaire général sur la situation au Mali.

 

La synthèse de ce rapport, assortie de recommandations, a été présentée au cours du débat public du Conseil de sécurité par M. Gerard Albert Koenders (Représentantspécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le Mali et Chef de la MINUSMA). Au nombre des observations, le rapport du secrétairegénéral indique que les capacités opérationnelles des groupes armés terroristes ont été réduites de façon drastique et que le Conseil pouvait autoriser le transfert des compétences de la MISMA à la MINUSMA à la date du 1er juillet 2013, conformément aux dispositions de la résolution 2100 du 25 avril 2013.

 

 

L’exposé de M. Koenders a été suivi par celui d'Hervé Ladsous, Secrétairegénéral adjoint aux opérations de maintien de la paix qui a fait le point des données techniques du déploiement de la MINUSMA.

 

 

A son tour le MinistreTiéman Hubert Coulibaly a tout d'abord  adressé ses  chaleureuses félicitations à l'Ambassadeur du Royaume Uni pour l'accession de son pays à la présidence du Conseil de sécurité. Il a également salué la tenue de la réunion consacrée à l'examen du rapport du Secrétaire général sur la situation au Mali (S/2013/338).

 

 

Le chef de la diplomatie malienne a rappelé l'adoption à l'unanimité de la résolution 2100 par le Conseil de sécurité créant sous le  Chapitre VII, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). Il s'est félicité de nouvelles évolutions survenues dans le cadre de la mise en ½uvre de cette résolution.

 

 

« La délégation du Mali que j'ai l'honneur de conduire, accueille favorablement le rapport sous examen qui fait état des progrès remarquables enregistrés dans les domaines sécuritaire et politique, axés, entres autres, sur la mise en ½uvre effective de la feuille de route de la transition, l'évolution du processus du dialogue et de la réconciliation, l'intensification des préparatifs des élections présidentielle et législatives, l'amélioration de la situation des droits de l'homme, la nomination du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le Mali ainsi que du Commandant en chef de la MINUSMA », a-t-il déclaré.

 

 

Aussi, Tiéman Hubert Coulibaly a évoqué l'amélioration de la situation sécuritaire, dont la cessation des combats de grandes envergures aux abords des principales agglomérations du nord, la mise en déroute des groupes armés et la réduction drastique de leurs capacités de nuisance, grâce aux efforts conjugués des forces armées maliennes, africaines et françaises, constituent autant d'indicateurs favorables au transfert des compétences de la MISMA à la MINUSMA, dans le délai imparti par la résolution 2100. Il apporte ainsi et sans ambages son soutien entier à l'appel lancé par le Secrétaire général demandant aux Etats membres de soutenir le déploiement de la MINUSMA.

 

 

De la question politique, il en a fait cas dans son intervention : «  il me plaît de rappeler que le 18 juin dernier, le Gouvernement du Mali, fidèle à ses engagements vis-à-vis de la communauté internationale dans la recherche d'une solution pacifique et durable à la crise malienne, a procédé à la signature de l'Accord préliminaire à l'élection présidentielle et aux pourparlers inclusifs de paix au Mali avec la Coordination du Mouvement national pour la libération de l'Azawad et du Haut Conseil pour l'unité de l'Azawad ». A l'en croire, l'accord signé le 18 juin à Ouagadougou marque une étape décisive vers le rétablissement de l'intégrité territoriale du Mali et crée les conditions propices à la tenue de l'élection présidentielle sur toute l'étendue du territoire national. Et au ministre Coulibaly de souligner que pour l'essentiel, l'Accord prévoit la cessation immédiate des hostilités, le cantonnement et le désarmement des groupes armés. Ainsi que le déploiement de l'administration, des services de base, des forces de défense et de sécurité maliennes dans la région de Kidal. Et le fait que la Coordination des Mouvements et forces patriotiques de résistance et le Mouvement arabe de l'Azawad ont exprimé leur adhésion à l'Accord.

 

 

Dans la foulée, le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale a fait remarquer que le Président de la République par intérim, le Prof.Dioncounda TRAORE, a entrepris une série de rencontres avec les chefs des partis politiques dans l'optique d'une saine information sur l'Accord et de l'organisation d'élections transparentes et apaisées.

 

 

En marge de la réunion du Conseil de Sécurité, le Ministre COULIBALY a eu des échanges très fructueux avec :

 

- le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon ;

- le Secrétaire général aux opérations de maintien de la Paix, M. Hervé Ladsous

- les Ambassadeurs, Représentants permanents de la France et de la Turquie auprès des Nations Unies.

 

Pour l’essentiel, les entretiens ont porté sur les derniers développements de la situation au Mali, notamment les avancées significatives enregistrées dans les domaines politique et sécuritaire (signature accord du 18 juin, préparatifs des élections, processus dialogue a figuré au menu des entretiens.

 

 

Abdoulaye Diabaté dit Sega

 Chargé de mission MAECI

 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

ministre

AFP

Un nouveau Premier ministre au Maroc après cinq mois de blocage

Un nouveau Premier ministre au Maroc après cinq mois de blocage

AFP

Maroc: le roi va remplacer le Premier ministre Benkirane

Maroc: le roi va remplacer le Premier ministre Benkirane

AFP

Somalie: nomination d'un nouveau Premier ministre

Somalie: nomination d'un nouveau Premier ministre

Affaires

AFP

Sommet Afrique-France: rencontre des ministres des Affaires étrangères

Sommet Afrique-France: rencontre des ministres des Affaires étrangères

AFP

Libye: le gouvernement d'union prend le contrôle du siège des Affaires étrangères

Libye: le gouvernement d'union prend le contrôle du siège des Affaires étrangères

AFP

Mexicains tués en Egypte: la ministre des Affaires étrangères au Caire

Mexicains tués en Egypte: la ministre des Affaires étrangères au Caire

coopération

AFP

Migrations: coopération renforcée entre l'Italie et la Tunisie

Migrations: coopération renforcée entre l'Italie et la Tunisie

AFP

Alger salue la coopération avec la Belgique sur les migrants

Alger salue la coopération avec la Belgique sur les migrants

AFP

Le Sénégal et la France renforcent la coopération contre le "terrorisme"

Le Sénégal et la France renforcent la coopération contre le "terrorisme"