mis à jour le

L’Australie ce n’est pas la Tunisie

Au Queensland, une région située à l’Est de l’Australie, la police arrête pour contrôle, une voiture, à 3 heurs du matin. Jusque là, rien d'anormal. Mais, quelle ne fut pas la surprise des policiers de découvrir que le chauffeur de la voiture, est un enfant de sept ans.

Un enfant conduisant une voiture à 3 heures du mat ? La surprise des policiers se transforma en colère, quand ils ont constaté que l'enfant n'était pas seul. Il était accompagné d'un homme assoupi, sur le siège avant passager.

En le secouant un peu, les policiers découvrent qu'il puait l'alcool. L'homme de 41 ans, qui pourrait être le père du jeune conducteur n'était pas en état de répondre aux policiers. Ne soyez pas étonné que l'on n'en sache rien, sur la relation homme enfant, car en Australie, la police ne peut se permettre d'interroger un enfant de 7 ans, à 3 heures du matin, rien que pour satisfaire sa curiosité.

Bref, vous l'avez compris, l'Australie ce n'est pas la Tunisie. La patrouille de police avait repéré ce véhicule circulant tous feux éteints, en plein milieu de la nuit, et avait pensé à quelque trafiquant ou braconnier d'animaux.

L’enfant, qui ramenait l’adulte à son domicile, a été remis par les policiers, à ses proches. Evidemment, aucune charge n'a été retenue contre lui. Selon moi, on devrait même le féliciter pour avoir empêché son père de conduire, en état d'ébriété.

Bon, un enfant de sept ans qui conduit une voiture tous feux éteints, à sept heures du matin, c'est déjà assez insolite, comme ça ! Mais il y a encore plus insolite. Le passager et probable père de l'enfant, a été inculpé de conduite dangereuse, dans un véhicule, car il y était, et déclaré, en plus, personne responsable, sous l’influence de l’alcool. Autant dire, qu'il a été accusé de conduire un véhicule, en état d'ébriété. Il sera jugé le 3 juillet prochain.

Avouez tout de même, que ça vous en bouche un coin ! Mais, il y mieux, encore. D'après vous, plaidera-t-il coupable ou non coupable ? Quels seraient les arguments que ses avocats ne manqueraient pas de présenter au juge, dans les deux cas ? Un imbroglio judiciaire, en perspective. On ne manquera pas de vous tenir au courant, sacrés curieux !

Ridha B.Kacem

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Tunisie

AFP

Panser les plaies de la dictature, le défi de la Tunisie

Panser les plaies de la dictature, le défi de la Tunisie

AFP

La Tunisie

La Tunisie

AFP

CAN-2017: l'Algérie dans un groupe compliqué avec le Sénégal et la Tunisie

CAN-2017: l'Algérie dans un groupe compliqué avec le Sénégal et la Tunisie