mis à jour le

Fatick : trois morts dans un accident de la circulation - 2013-06-27 20:37:05

Trois individus ont trouvé la mort, jeudi, dans un accident de la circulation qui s'est produit sur l'axe Fatick-Kaolack, à hauteur du village de Ouyal Sandé, a indiqué à l'APS, Abiboulaye Sall, médecin-adjoint du district sanitaire de Fatick.

Agence de Presse Sénégalaise

Ses derniers articles: Décès de l’ancien basketteur Jacques Fowler - 2013-09-15 23:37:13  Cambérène pour l’évaluation de la décentralisation (porte-parole) - 2013-09-15 23:11:50  Le comité de pilotage des 100 ans de Cambérène installé, dimanche - 2013-09-15 23:03:53 

morts

AFP

Le Zimbabwe enquête sur les violences post-électorales qui ont fait 6 morts

Le Zimbabwe enquête sur les violences post-électorales qui ont fait 6 morts

AFP

Maroc: le déraillement d'un train fait au moins sept morts et plus de 80 blessés

Maroc: le déraillement d'un train fait au moins sept morts et plus de 80 blessés

AFP

Maroc: un accident de train fait au moins six morts et 86 blessés

Maroc: un accident de train fait au moins six morts et 86 blessés

accident

AFP

Kenya: au moins 40 morts dans un accident d'autocar

Kenya: au moins 40 morts dans un accident d'autocar

AFP

Afrique du Sud: le fils de Zuma inculpé d'homicide dans un accident de la route

Afrique du Sud: le fils de Zuma inculpé d'homicide dans un accident de la route

AFP

Accident EgyptAir: le BEA privilégie l'hypothèse d'un incendie

Accident EgyptAir: le BEA privilégie l'hypothèse d'un incendie

circulation

AFP

Le Nigeria, au coeur de la circulation d'armes illégales dans une région instable

Le Nigeria, au coeur de la circulation d'armes illégales dans une région instable

AFP

La libre circulation des personnes enfin actée dans toute l'Afrique centrale

La libre circulation des personnes enfin actée dans toute l'Afrique centrale

AFP

Libre circulation en Afrique centrale: la Guinée équatoriale bloque toujours, le Tchad accepte

Libre circulation en Afrique centrale: la Guinée équatoriale bloque toujours, le Tchad accepte