mis à jour le

Yvon Bassolé, Commissaire Général du SICABAT : « Nous souhaitons une plus grande participation des nationaux à l'édition 2014 »

Les rideaux sont tombés le 23 juin 2013 sur la neuvième édition du Salon International du Bâtiment de Ouagadougou (SICABAT). Yvon Bassolé, Commissaire Général du SICABAT, dresse dans l'entretien suivant, le bilan de cette grande manifestation des entreprises et sociétés ayant développé un savoir- faire international dans le secteur de l'Architecture, de l'Ingénierie, de la Construction et de la production des matériaux de construction.

Lefaso.net : Monsieur le Commissaire Général, l'édition 2013 du SICABAT s'est achevée ce dimanche 23 juin. Globalement, quels sont les grands acquis que vous retenez de cette édition ?

Yvon Bassolé : Tout d'abord la première satisfaction est d'avoir réussi à tenir le rendez vous du SICABAT 2013, ce qui n'était pas très évident. Compte tenu de la crise économique, les opérateurs sont réticents à faire de grosses actions de communication. Nous avons tout de même réussi à mobiliser des exposants importants qui ont présenté des produits innovants dans le domaine de l'économie d'énergie dans le bâtiment, les ouvertures de haute sécurité et de bien d'autres produits aussi intéressants. L'autre acquis majeur est sans aucun doute le public, toujours fidèle au rendez- vous du salon, ce qui témoigne de l'intérêt porté au SICABAT

Lefaso.net : Il y a sans doute eu des insuffisances ! Quelles sont celles de l'édition 2013 du SICABAT ?

Y.B : La première insuffisance a été la difficulté de mobilisation de certains acteurs nationaux. Faut-il le rappeler, cet espace d'échanges et de promotion qu'est le SICABAT est le lieu où en quatre jours, ils ont l'occasion de promouvoir et même de vendre leurs produits à tous ceux qui ont des projets ou sont déjà en chantier de construction. Malheureusement, Ils sont encore nombreux les Burkinabé qui vont dans les pays voisins ou en Europe pour acheter des articles qui existent ici à Ouaga.

La seconde insuffisance est certainement liée au budget d'organisation du salon qui a toujours été très difficile à boucler avant chaque édition. Cela est dû essentiellement au manque de sponsors, de subventions et d'autres formes d'appui à l'organisation.

Lefaso.net : Vous avez quand même reçu la visite du Premier ministre Luc Adolphe Tiao. C'est le signe du soutien des plus hautes autorités du pays à votre initiative...

Y.B : Il est évident que quand vous recevez la plus haute autorité du gouvernement à votre évènement, c'est le signe d'un soutien moral et politique important ; la reconnaissance d'un travail fait et surtout une invite à redoubler d'efforts dans ce que vous faites. Je profite donc remercier encore une fois Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, le Ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme, le Ministre de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat (MICA) qui apportent à chaque édition leur soutien pour la réussite effective du SICABAT.

Lefaso.net : Un souhait alors pour la prochaine édition de SICABAT ?

Y.B : Avoir d'avantage de participants nationaux, que le public soit toujours au rendez- vous !

Lefaso.net : Avez-vous déjà une idée de la date ou du thème de l'édition 2014 de SICABAT ?

Y.B : L'édition 2014 sera probablement pour la deuxième semaine du mois de Septembre 2014.

Quant au thème, nous y réfléchissons.

Entretien réalisé par Grégoire B. BAZIE

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

participation

AFP

Zambie: la violence de la campagne électorale menace la participation

Zambie: la violence de la campagne électorale menace la participation

AFP

Centrafrique: dissensions au sein d'un groupe rebelle sur la participation aux élections

Centrafrique: dissensions au sein d'un groupe rebelle sur la participation aux élections

AFP

Egypte: faible participation de 21,7% au 2e tour des législatives

Egypte: faible participation de 21,7% au 2e tour des législatives