mis à jour le

Régulation de la communication : vers une harmonisation des textes

Réunis à Ouagadougou les 25 et 26 juin 2013, les membres du Réseau des instances africaines de régulation de la communication (RIARC) ont marqué leur souhait, dans une recommandation adressée aux dirigeants dont les pays sont membres du réseau, d'harmoniser les législations sur le secteur de la régulation. Ils l'ont fait savoir, dans la soirée du mercredi 26 juin 2013, au cours de la clôture de leurs travaux.

L'exemple du Burkina aura inspiré les participants à l'atelier du RIARC. Ils ont aussi recommandé la constitutionnalisation des instances de régulation qui, disent-ils, sont des outils indispensables à l'ancrage de la démocratie et le renforcement de leur indépendance fonctionnelle. Le Burkina Faso a déjà adopté la loi sur la Constitutionnalisation du Conseil supérieur de la communication (CSC).

La plupart des pays font l'expérience de la Télévision numérique terrestre (TNT). Et pour les participants, il faudra établir une approche concertée sur la conduite du processus de la TNT avec les organisations sous régionales. Le processus, selon les participants connait un retard. « En ce qui concerne l'avènement de la TNT, force est de constater que si les processus sont entamés dans tous les pays membres du réseau, ceux-ci accusent largement un retard par rapport à l'échéance de juin 2015 », a fait remarquer Béatrice Damiba, présidente du Conseil supérieur de la communication (CSC).

Les travaux du RIARC ont été sanctionnés à la hauteur des attentes des participants et des défis de régulation à venir. Pour Béatrice Damiba, ces conclusions seront certainement étudiées à la 7e conférence des présidents qui aura lieu en novembre 2013. Mais en attendant, ce sont des pistes de régulation de la communication audiovisuelle à l'heure de la convergence numérique qui ont été ébauchées par les participants.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

communication

AFP

La justice française autorise la communication de l'acte de naissance complet d'Ali Bongo

La justice française autorise la communication de l'acte de naissance complet d'Ali Bongo

AFP

Burkina: l'ex-ministre de la Communication de Compaoré écroué pour malversations

Burkina: l'ex-ministre de la Communication de Compaoré écroué pour malversations

ondes brouillées

Affairisme et cliéntélisme dans les médias publics tunisiens

Affairisme et cliéntélisme dans les médias publics tunisiens