mis à jour le

Deux bloggeurs américains interdits au Royaume-Uni

Londres - Deux bloggeurs américains, accusés de fomenter la haine contre les Musulmans, ont été interdits d'entrer au Royaume-Uni, a annoncé mercredi le Home Office (ministère britannique de l'Intérieur).

Pamela Geller et Robert Spencer, cofondateurs du site antimusulmans +Stop Islamisation of America+, devaient prendre la parole lors d'un rassemblement du groupe d'extrême droite britannique +English Defence League+ dans le quartier de Woolwich (sud-est de Londres), où un solda...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

Américains

AFP

Fifa: les Américains dénoncent "la coupe du monde de la fraude"

Fifa: les Américains dénoncent "la coupe du monde de la fraude"

AFP

Putsch manqué en Gambie: deux Américains inculpés de complot aux Etats-Unis

Putsch manqué en Gambie: deux Américains inculpés de complot aux Etats-Unis

AFP

Nigeria: fin de l'épidémie d'Ebola en vue, selon les CDC américains

Nigeria: fin de l'épidémie d'Ebola en vue, selon les CDC américains

interdits

AFP

Tchad: l'opposition maintient ses rassemblements interdits avant l'investiture de Deby

Tchad: l'opposition maintient ses rassemblements interdits avant l'investiture de Deby

AFP

Burundi: les motos-taxis interdits au centre de Bujumbura après une journée de violences

Burundi: les motos-taxis interdits au centre de Bujumbura après une journée de violences

AFP

Nigeria: les chevaux interdits dans le nord-est après des attaques de Boko Haram

Nigeria: les chevaux interdits dans le nord-est après des attaques de Boko Haram

Royaume-Uni

Brexit

«Si David Cameron était Africain, il n'aurait jamais démissionné»

«Si David Cameron était Africain, il n'aurait jamais démissionné»

Leave

En Afrique, un pays s'inquiète vraiment du Brexit: le Kenya

En Afrique, un pays s'inquiète vraiment du Brexit: le Kenya

Sécurité

Des militaires britanniques en renfort de l'armée tunisienne à la frontière libyenne

Des militaires britanniques en renfort de l'armée tunisienne à la frontière libyenne