mis à jour le

Négliger le Sahel risque de créer d’autres crises comme au Mali

L’envoyé spécial de l’ONU pour le Sahel Romano Prodi a appelé mercredi le Conseil de sécurité à « ne pas oublier le Sahel » sous peine de voir surgir dans cette région d’autres crises semblables à celle du Mali.

« N’oubliez pas le Sahel si vous ne voulez pas avoir d’autres Malis », a lancé M. Prodi aux ambassadeurs des 15 pays membres réunis pour des consultations sur ce dossier. Il a aussi « appelé la communauté internationale à se montrer aussi généreuse pour le Sahel qu’elle l’a été envers le Mali ».

« La situation au Mali est symptomatique de ce qui arrivera dans d’autres parties du Sahel si une réponse rapide n’est pas donnée aux défis qu’affronte la région », a-t-il expliqué. Inversement, « le succès ou l’échec au Mali aura un impact sur l’ensemble du Sahel ».

M. Prodi présentait au Conseil un rapport sur une « stratégie intégrée » pour le Sahel qui se concentrera sur « les cinq pays les plus nécessiteux » (Mali, Burkina Faso, Mauritanie, Niger et Tchad). Avec le déploiement à partir de lundi prochain de la Mission de l’ONU pour la stabilisation au Mali(Minusma), l’accent sera mis davantage sur les quatre autres pays, a-t-il précisé.

A l’issue des consultations à huis clos, l’ambassadeur britannique Mark Lyall Grant, qui préside le Conseil en juin, a indiqué que la stratégie avait été « accueillie de manière largement favorable ».

« La clé du succès, a-t-il ajouté, réside dans son application, qui nécessitera la coopération de l’ensemble du système onusien et le soutien des institutions financières internationales ».

M. Prodi a préconisé la création d’un Fonds pour l’action au Sahel qui pourrait être co-géré par la Banque africaine de développement et la Banque mondiale: « Les donateurs seront libres de choisir leur type d’assistance et les populations du Sahel sauront d’où vient l’aide ». Il a aussi proposé la création d’un Institut de recherche sur le Sahel.

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

sahel

AFP

L'avenir troublé du contre-terrorisme au Sahel au menu du sommet France-G5

L'avenir troublé du contre-terrorisme au Sahel au menu du sommet France-G5

AFP

Paris annonce la mort ou les arrestations de cadres du groupe Etat islamique au Sahel

Paris annonce la mort ou les arrestations de cadres du groupe Etat islamique au Sahel

AFP

La Roumanie va déployer 45 soldats dans l'opération Takuba au Sahel

La Roumanie va déployer 45 soldats dans l'opération Takuba au Sahel

crises

AFP

Ethiopie: la modernisation de l'économie enlisée dans les crises

Ethiopie: la modernisation de l'économie enlisée dans les crises

AFP

Présidentielle au Niger: duel de barons dimanche sur fond de crises

Présidentielle au Niger: duel de barons dimanche sur fond de crises

AFP

Coronavirus en Libye: les centrales flottantes turques surfent sur les crises

Coronavirus en Libye: les centrales flottantes turques surfent sur les crises

Mali

AFP

Diango Cissé, le roi oublié des cartes postales au Mali

Diango Cissé, le roi oublié des cartes postales au Mali

AFP

Le Mali dans une nouvelle phase: une foule de chantiers en temps compté

Le Mali dans une nouvelle phase: une foule de chantiers en temps compté

AFP

La France élimine un nouveau cadre jihadiste au Mali

La France élimine un nouveau cadre jihadiste au Mali