mis à jour le

La Couverture sanitaire universelle, ''un rendez-vous à ne pas rater'' (spécialiste)

(APS) - Le conseiller en économie de la santé à l'Organisation mondiale de la santé (OMS), docteur Farba Lamine Sall, a invité, jeudi, les autorités sanitaires à saisir la chance d'avoir un programme de Couverture sanitaire universelle (CSU), estimant que ''ce rendez-vous à ne pas rater'' est ''important'' dans le secteur de la santé.

''La chance pour le Sénégal, c'est que l'option est prise au plus haut niveau par le président de la République, Macky Sall, contrairement à d'autres pays où il faut que les techniciens se réunissent et aillent convaincre leur président'', a-t-il expliqué.

Le docteur Sall s'exprimait en marge d'une communication qu'il présentait sur le thème : ''Place de la couverture sanitaire universelle dans l'atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD)'', lors d'un forum scientifique.

Il est organisé dans la cadre de la 5-ème édition du Salon international de la santé et du matériel médical de Dakar (SISDAK) qui s'ouvre jeudi après-midi en présence du Premier ministre Abdoul Mbaye.

Selon Farba Lamine Sall, la chance du Sénégal pour la CSU, ''c'est qu'il y a une volonté présidentielle qui est affichée et qui doit bien être prise en charge par les autorités du ministère de la Santé et de l'Action sociale''.

Il a indiqué que pour faire en sorte que la santé soit mieux distribuée au Sénégal, i''l faut, dans la mise en ½uvre du programme, prendre en compte 3 piliers qui sont inter-reliés. ''D'abord, a-t-il dit, il faut une offre sanitaire accrue et mieux distribuée''.

''Et, pendant que cette offre s'améliore, gagne en volume et se distribue au mieux sur l'étendue du territoire, il faut travailler sur les modalités d'accès, notamment, l'assurance maladie'' a-t-il dit.

Relevant un autre aspect, le conseiller en économie de la santé, a souligné que, comme cela se fait dans tous les pays, ''le Sénégal avancera sous cet angle en fonction des possibilités d'organisation de l'informel''.

Pour lui, c'est pour cela que ''la dimension de l'information est extrêmement importante, parce qu'il faudra davantage expliquer aux populations ce que c'est que cette CSU, leur expliquer que c'est un chemin qui se fera dans le temps, que le plus important, c'est l'option prise par le pays''.

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

couverture

AFP

Quatre médias français boycottent la visite de Manuel Valls

Quatre médias français boycottent la visite de Manuel Valls

AFP

La Côte d'Ivoire se dote d'une couverture maladie universelle

La Côte d'Ivoire se dote d'une couverture maladie universelle

group promo consulting

Couverture médicale des retraités de Kédougou  L’Ipres casque un montant de 3 millions FCFA

Couverture médicale des retraités de Kédougou L’Ipres casque un montant de 3 millions FCFA