mis à jour le

Le PJD reconnaît le retard du gouvernement dans les réformes

Points: 
L'erreur est d'avoir différé les élections communales
Le parti à l'origine de plus de 30 propositions de loi

«NOUS avons commis une erreur lorsque nous n’avons pas organisé les élections communales dans la foulée des législatives de novembre 2011», a indiqué Abdallah Bouanou, chef du groupe parlementaire du PJD à la Chambre des représentants, qui était hier l’invité du Forum de la MAP. Aujourd’hui, il réclame la révision des lois électorales pour qu’elles soient en phase avec la Constitution de 2011.

Légende Image: 

«Le PJD a décidé de ne pas répondre pour éviter le risque de créer une crise des institutions ou entamer la confiance des citoyens et des investisseurs», a souligné Abdallah Bouanou, chef du groupe parlementaire du parti

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

PJD

Politique

Le Maroc, royaume de la stabilité cinq ans après le Printemps arabe

Le Maroc, royaume de la stabilité cinq ans après le Printemps arabe

Peine de mort

Vers l'arrêt de mort de la peine capitale

Vers l'arrêt de mort de la peine capitale

LNT

PJD / Choubani : Etat des lieux de l’associatif

PJD / Choubani : Etat des lieux de l’associatif

gouvernement

AFP

Cinq mois après les législatives, le Maroc toujours sans gouvernement

Cinq mois après les législatives, le Maroc toujours sans gouvernement

AFP

Kenya: le gouvernement veut la libération des syndicalistes médicaux

Kenya: le gouvernement veut la libération des syndicalistes médicaux

AFP

Libye: le gouvernement dénonce la formation d'une armée "parallèle"

Libye: le gouvernement dénonce la formation d'une armée "parallèle"

réformes

AFP

Le Maroc, entre monarchie et réformes

Le Maroc, entre monarchie et réformes

AFP

RDC: le Premier ministre veut amplifier les réformes économiques

RDC: le Premier ministre veut amplifier les réformes économiques

AFP

Togo: le chef de l'opposition réclame des réformes au président Gnassingbé

Togo: le chef de l'opposition réclame des réformes au président Gnassingbé