mis à jour le

Les syndicalistes demandent l’arbitrage de Sidi-Saïd

L'Inter-caisse nationale du secteur de la sécurité sociale affiliée à l'UGTA interpelle M. Sidi-Saïd, secrétaire général de la centrale syndicale, pour qu'il mette fin aux agissements de certains responsables au sein de la Fédération nationale des travailleurs de la sécurité sociale (FNTSS). Dans un communiqué rendu public, les responsables de l'Inter-caisse dénoncent particulièrement les desseins inavoués du président de la commission provisoire de préparation du congrès prévu à partir de samedi prochain. «Ce responsable s'adonne à des procédures machiavéliques pour écarter du congrès toutes les personnes susceptibles d'être son rival ou un concurrent potentiel jouissant d'une popularité auprès des cadres syndicaux», expliquent les membres de l'Inter-caisse réunis à Tizi Ouzou. Ces derniers estiment que ce «responsable n'est issu d'aucune section syndicale et n'a été placé que pour présider une commission provisoire qui ne lui ouvre même pas droit d'être candidat à la présidence de la FNTSS». Ce président de la commission provisoire a, selon les syndicalistes, pris en otages les résultats de la commission pour les utiliser comme moyens de campagne électorale avant la date du congrès, et ce, dans l'unique but d'être plébiscité à la tête de cette fédération. Continuant dans la dénonciation, les syndicalistes estiment que ce président applique sa propre loi sans aucune gêne. «Au départ, il devait installer une permanence à l'effet d'informer tous les cadres syndicaux de toutes les wilayas qui voudront s'enquérir de l'évolution des travaux. Par la suite, il a pris une décision unilatérale d'imposer le silence pour en faire le leitmotiv de sa campagne électorale», déplorent les membres de la fédération. Ces derniers accusent certains membres de la centrale syndicale de cautionner et appuyer ce responsable. «La centrale a accepté de sacrifier les vrais cadres syndicaux. Elle a approuvé la désignation de congressistes qui ne représentent qu'eux-mêmes après avoir épuisé leurs mandats ou des délégués des centres payeurs qui ne représentent que trois ou quatre personnes à la place des secrétaires généraux dûment mandatés par leurs bases respectives.» Face à cette situation, l'Inter-caisse remet en cause ce congrès et demande l'arbitrage de Sidi-Saïd. «Nous demandons le report de la date du congrès et la révision de tous les engagements effectués à tort, afin d'éviter une dérive annoncée dans le secteur de la sécurité sociale», avertissent les syndicalistes.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

syndicalistes

AFP

Alger: la police empêche un rassemblement de syndicalistes

Alger: la police empêche un rassemblement de syndicalistes

AFP

Guinée: la grève suspendue, les syndicalistes arrêtés libérés

Guinée: la grève suspendue, les syndicalistes arrêtés libérés

AFP

Guinée: arrestations de syndicalistes au 4e jour de grève générale

Guinée: arrestations de syndicalistes au 4e jour de grève générale