mis à jour le

Abdelmalek Sellal exhorte les walis à prendre des initiatives

Prenez l'initiative et le gouvernement va vous couvrir.» C'est l'une des instructions données par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, aux walis réunis, hier à Alger, dans le cadre de la réunion annuelle gouvernement-walis convoquée initialement pour la préparation du mois de Ramadhan et de la saison estivale. Mais les participants sont sortis de la thématique pour évoquer les principaux problèmes qui empoisonnent la vie des Algériens. Et parmi ceux-ci, la bureaucratie figure en tête. «La bureaucratie nous tue. Elle est pire que le cancer», a déclaré M. Sellal, invitant à un changement des mentalités pour répondre aux doléances du citoyen. «Si vous voulez qu'on règle le problème de la corruption, il faut régler les problèmes du citoyen. La première chose à faire est de lutter efficacement contre la bureaucratie», ajoute-t-il. Pour sortir de cet engrenage, M. Sellal exhorte les premiers responsables des 48 wilayas à agir dans leurs localités respectives en prenant des décisions en mesure de satisfaire le citoyen. «Le gouvernement a tout mis en ½uvre pour regagner, une bonne fois pour toutes, la confiance du citoyen afin de réduire la culture de la haine héritée des années 1990», explique-t-il. Et parmi les initiatives à prendre par les walis, il y a celle d'impliquer les maires et les élus locaux dans la gestion des affaires de leurs cités. «Nous devons regagner la confiance entre les Algériens. Pour cela, nous avons donné toutes les prérogatives aux responsables locaux (walis et maires). Il faut responsabiliser les élus», insiste-t-il. A ce propos, il annonce qu'une rencontre regroupant les présidents des Assemblées populaires communales (P/APC) et les chefs de daïra se tiendra prochainement pour discuter des modalités de travail et des objectifs à atteindre. «Nous sommes payés pour servir le citoyen» Abdelmalek Sellal revient, dans ce sens, sur les nombreux problèmes qui rendent invivable le quotidien du citoyen : bureaucratie, absence de centre de loisirs et de culture ainsi que la saleté dans les villes. Les Algériens, explique-t-il, rêvent de vivre décemment et d'être en sécurité. «Notre travail est de lui (le citoyen ndlr) donner tout cela en transférant une grande partie des responsabilités du wali aux élus. Nous sommes payés pour servir le citoyen», rappelle-t-il. Et d'ajouter : «Si les jeunes trouvent des lieux qui leur permettent de se détendre, de se défouler, ils oublieront la politique et les problèmes.» Par ailleurs, le Premier ministre insiste sur la communication institutionnelle. «Nous n'avons rien à cacher. Il faut communiquer sur ce que nous faisons, ce que nous avons à faire et ce qui a été fait ainsi que sur les problèmes et les difficultés rencontrés, en utilisant pour cela les médias à bon escient», recommande-t-il. L'autre instruction donnée par le premier responsable du gouvernement concerne les procédures d'investissement. Il appelle à leur allégement. «Il faut alléger les procédures de constitution des dossiers d'investissement, car il y a des lourdeurs à ce niveau. Tous les dossiers d'investissement sont gangrenés par la bureaucratie», précise-t-il.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Sellal

Djamila Ould Khettab

Sellal : Pas d’ouverture des frontières de l’extrême sud du pays

Sellal : Pas d’ouverture des frontières de l’extrême sud du pays

Contributeur AF

Pré-campagne : Saidani est ma bouche, Sellal mes mains, Saïd ma tête… PAR Kamel DAOUD

Pré-campagne : Saidani est ma bouche, Sellal mes mains, Saïd ma tête… PAR Kamel DAOUD

Abdou Semmar

Abdelmalek Sellal : “Parole, parole, parole” !

Abdelmalek Sellal : “Parole, parole, parole” !

walis

Neila Latrous

Algérie. Après les ministres, voici le remaniement des walis

Algérie. Après les ministres, voici le remaniement des walis

La rédaction

Le corps des walis fera également son grand ménage pour la rentrée

Le corps des walis fera également son grand ménage pour la rentrée

La rédaction

Walis et Chefs de daïras : l’Etat fait le grand ménage

Walis et Chefs de daïras : l’Etat fait le grand ménage