mis à jour le

Madagascar : bras de fer entre Andry Rajoelina et la communauté internationale

« Je souhaite que nous soyons vraiment indépendants, nous ne devons pas subir constamment des pressions dans nos prises de décision (...) Personne ne peut détruire le droit fondamental des Malgaches qui est la liberté de choisir la voie à suivre pour son avenir. » Ce sont les propos tenus par le président de la transition malgache Andry Rajoelina, lors de son discours de cérémonie pour la fête de l'indépendance, rapporte RFI. Le président ne compte pas abdiquer sous la pression internationale, qui exige son retrait du pouvoir et de l'élection présidentielle. De son côté, le Groupe International de Contact pour Madagascar (GIC) qui s'est réuni hier, mercredi 26 juin, dans la capitale éthiopienne Addis Abeba, a entériné sa position de voir, Andry Rajoelina, Lalao Ravalomanan et Didier Ratsiraka, se retirer de la course à la présidentielle.

Madagascar

AFP

Présidentielle

Présidentielle

AFP

Début d'une nouvelle manifestation contre le régime

Début d'une nouvelle manifestation contre le régime

AFP

Retour au calme

Retour au calme

bras

AFP

Kabila reçoit un haut cadre de l'ONU en plein bras de fer

Kabila reçoit un haut cadre de l'ONU en plein bras de fer

AFP

Gabon: un ancien bras droit d'Ali Bongo poursuivi en France pour "corruption"

Gabon: un ancien bras droit d'Ali Bongo poursuivi en France pour "corruption"

AFP

Zimbabwe: nouveau bras de fer entre Mugabe et ses rivaux

Zimbabwe: nouveau bras de fer entre Mugabe et ses rivaux

Rajoelina

AFP

Madagascar: l'opposant Rajoelina exige la date de la présidentielle anticipée

Madagascar: l'opposant Rajoelina exige la date de la présidentielle anticipée

AFP

Madagascar: fin de la transition avec Rajoelina qui quitte le pouvoir

Madagascar: fin de la transition avec Rajoelina qui quitte le pouvoir

AFP

Madagascar: Rajoelina en position d'être nommé Premier ministre par son camp

Madagascar: Rajoelina en position d'être nommé Premier ministre par son camp