mis à jour le

Voiture militaire à Maiduguri, 7 mai 2013 / REUTERS
Voiture militaire à Maiduguri, 7 mai 2013 / REUTERS

Coup de filet sur Boko Haram au Nigeria

La secte islamiste vit ses derniers instants dans le Nord du pays.

Le Nigeria veut chasser Boko Haram de son territoire. La milice de jeunes « Civilian JTF » a arrêté un nouveau membre de la secte islamiste mardi 25 juin 2013 à Ngomari, dans les environs de Maiduguri (capitale de l’Etat de Borno), rapporte le site nigérian Vanguard.

Selon l’article, le fanatique louait une chambre à Ngomari depuis un an. Les voisins n’avaient jamais imaginé avoir un terroriste dans leur entourage et se sont dit choqués après l’avoir appris. Civilian JTF, qui cherche à capturer tous les activistes de la région, a tout d’abord arrêté le jeune frère du terroriste qui les a ensuite mené jusqu’à la cachette du plus grand, précise le journal.

Les habitants ont aussi été extrêmement choqués par la confession du combattant islamiste, qui a avoué avoir tué 23 personnes en deux jours, dont des officiers de police et un chef de village, affirme le site.

Parallèlement, plus de 50 membres de la secte détenus à Borno ont accepté l’offre d’amnistie du président nigérian Goodluck Jonathan. Ils sont disposés à coopérer avec le gouvernement et ont assuré qu’ils ne prendraient plus les armes contre la nation, indique Vanguard.

L’un d’entre eux, Adam Konto, qui s’est présenté comme le chef («Amir») du quartier de Bayan, une place forte de Boko Haram à Maiduguri, a affirmé que beaucoup de membres de la secte n’étaient pas réellement coupables de leurs actes, d’après l’article. Selon lui, ils avaient subi un «lavage de cerveau» et n’avaient pas conscience de perpétrer des actions criminelles.

Le comité présentiel de dialogue et de résolution pacifique des conflits dans le Nord a pris acte de ces paroles et a promis l’amnistie aux prisonniers en échange de la sincérité de leurs renseignements, conclut le journal.

Lu sur Vanguard

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales  Surprise, les mosquées marocaines s'engagent contre le changement climatique 

terrorisme

Djihadisme

Le Maroc confronté au retour de centaines de djihadistes sur son sol

Le Maroc confronté au retour de centaines de djihadistes sur son sol

Djihadisme

Mauvaise nouvelle, l'Etat islamique s'implante maintenant en Somalie

Mauvaise nouvelle, l'Etat islamique s'implante maintenant en Somalie

Djihadisme

Mokhtar Belmokhtar va t-il une nouvelle fois échapper à sa mort annoncée?

Mokhtar Belmokhtar va t-il une nouvelle fois échapper à sa mort annoncée?

secte islamiste

Impuissance

Si ça se trouve, on ne peut rien contre Boko Haram

Si ça se trouve, on ne peut rien contre Boko Haram

Nigeria

Boko Haram, ce monstre froid

Boko Haram, ce monstre froid

Intervention au Mali

Le Nigeria ne sortira pas indemne de l'opération Serval

Le Nigeria ne sortira pas indemne de l'opération Serval

amnistie

AFP

Kenya: amnistie sur l'ivoire avant une grande cérémonie de crémation

Kenya: amnistie sur l'ivoire avant une grande cérémonie de crémation

AFP

Tunisie: le président promet une amnistie aux jihadistes sans sang sur les mains

Tunisie: le président promet une amnistie aux jihadistes sans sang sur les mains

AFP

Afrique du Sud: amnistie générale du crédit en vue avant les élections

Afrique du Sud: amnistie générale du crédit en vue avant les élections